En ce moment
 
 

La manifestation des pompiers dégénère face à la police: "Pas à nous de payer les coûts cassés" (vidéo)

 
 

Les pompiers crient leurs revendications à Bruxelles mais n'ont pas respecté le parcours initialement prévu pour leur manifestation. Ils ont forcé le barrage policier qui les séparait de la rue de la Loi pour aller manifester au pied du n°16, où les ministres fédéraux sont réunis.

A l'appel des syndicats réunis en front commun, les pompiers ont manifesté aujourd'hui dans le centre-ville de Bruxelles, alors que se déroulait au même moment un conseil des ministres au 16, rue de la Loi. Les manifestants sont partis de la colonne du Congrès pour s'approcher de la zone neutre. Ils devaient y déposer symboliquement des casques de pompiers. Mais vers 11h00, près d'un millier de pompiers ont bloqué dans les deux sens le tunnel situé entre le carrefour Arts-Loi et la place Madou, sur la Petite Ceinture de Bruxelles. Cela a entraîné d'importants embarras de circulation.

Trente minutes plus tard, les pompiers ont forcé le barrage policier qui les séparait du 16 rue de la Loi. Sur les images impressionnantes tournées par notre caméraman de RTL Michael Harvie, on peut voir les pompiers en rang serré arroser copieusement les policiers en tenues anti-émeutes. Les pompiers, en beaucoup plus grand nombre que les policiers, ont ensuite avancé vers ceux-ci, parvenant à forcer leur passage vers la rue de la Loi. à 11h40, ils étaient sous les fenêtres des ministres.

Promesse obtenue
 
A la suite de la manifestation des pompiers devant le cabinet du Premier ministre à Bruxelles, en marge du conseil des ministres, une délégation syndicale a été reçue, vendredi, à 13h, par la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH). Celle-ci leur a promis de créer une étape transitoire afin que les pompiers plus anciens ne soient pas lourdement pénalisés. Mil Luyten, secrétaire fédéral à la CGSP, se dit satisfait de la promesse faite par la ministre. "Elle nous a promis de créer une étape transitoire afin que les pompiers plus anciens ne soient pas lourdement pénalisés. Maintenant, le comité C, composé des sections services publics des 3 syndicats de la FGTB, de la CSC et de la CGSLB, étudiera en détail les textes mardi prochain. Si leurs propositions nous paraissent insuffisantes, nous reviendrons manifester à Bruxelles." Les pompiers ont envahi la zone neutre à 11h30, après un face-à-face tendu avec les forces de police. Ils ont manifesté leur mécontentement devant l'empressement des autorités à vouloir faire passer pour la fin de l'année des modifications administratives et salariales défavorables aux hommes du feu. Ces mesures s'inscrivent dans le cadre de la réforme de la sécurité civile, entamée en 2007 pour harmoniser le secteur.




 

Vos commentaires