En ce moment
 
 

Photo de petite fille nue sur l'ordinateur de Danneels : des fuites imprécises

Des informations imprécises filtrent concernant le dossier de faits de pédophilie présumés au sein de l’Eglise. Het Nieuwsblad relaie des indications floues ce matin : "La photo d’une petite fille nue sur l’ordinateur de Danneels pose question", écrit le quotidien, sans fournir davantage de précisions.

La presse flamande s’acharne-t-elle sur le cardinal Danneels ? Depuis trois jours, chaque quotidien néerlandophone révèle son "scoop" à propos de l’ex-primat de Belgique ou d’autres hommes d’Eglise. Ce matin, nous pouvons lire dans Het Nieuwsblad que les enquêteurs auraient découvert la photo d’une petite fille, âgée de moins de dix ans et accroupie dans une douche, dans l’ordinateur du cardinal Danneels. Le quotidien poursuit en affirmant qu’on y aurait aussi retrouvé des photos de femmes peu vêtues, avant de préciser que les spécialistes de la police fédérale essaient de savoir quand et comment ces photos se sont retrouvées dans l'ordinateur. Les informations restent donc floues : le quotidien ne précise pas s’il s’agit d’un e-mail envoyé ou reçu, d’un fichier téléchargé, transféré ou déposé sur l’ordinateur.


Le droit à l’information prévaut-il ?

Hier, Fernand Keuleneer, l’avocat du cardinal, a été clair en indiquant qu’il poursuivrait ceux qui ne respectaient pas le secret de l’instruction. Si tous les ordinateurs de l’archevêché de Malines ont été restitués, ce n’est pas le cas de celui du cardinal Danneels : la justice veut plus de temps pour étudier son contenu. Un contenu qui semble aujourd’hui étalé sur la place publique avant même que l'enquête n'ait été accomplie.



Des fuites imprécises

A l’heure actuelle, personne ne sait quelle conclusion tirer de ces potentielles découvertes. Il convient donc de préciser que de nombreuses questions restent sans réponse. Si ces photos étaient bel et bien contenues dans l’ordinateur du cardinal, en est-il le propriétaire ? Les y a-t-on placées à son insu ? Sont-ce des photos innocentes ou doit-on en tirer des conclusions inquiétantes ? L’instruction suit son cours, et comme nous l’indiquions hier, il n’est pas exclu que le cardinal soit à nouveau interrogé à l’avenir.


Vos commentaires