En ce moment
 

"Choc thermique", "grand écart": profitez bien de cette parenthèse estivale, car dès lundi...

  • Le beau temps estival va-t-il se prolonger la semaine prochaine?

  • On attend jusqu

 

Quelles sont les raisons des températures élevées que nous connaissons cette semaine ? Un temps estival qui ne durera pas... Explications.

Il y a un an, jour pour jour… il gelait. Alors qu'il fait 28 degrés en Campine ce jeudi 19 avril 2018 ! A midi, en 2017, on atteignait péniblement les 6 degrés, sous la pluie et la grêle.

Depuis quelques jours, on est en effet sous l'influence d'un anticyclone qui est bien placé. Dans l'hémisphère nord, cet anticyclone tourne dans le sens des aiguilles d'une montre. Et celui qui nous concerne, il est installé sous l'Allemagne, et se dirige vers la Pologne. Donc forcément, les courants qui tournent autour de cet anticyclone sont des courants continentaux: secs et chauds.

27 degrés, c'est environ 10 degrés au-dessus des normales de saison. Ce n'est pas très rare comme phénomène, en tout cas quand ça ne dure qu'une semaine. Car c'est bien le cas: dès la semaine prochaine, on retrouve des températures nettement plus printanières.

Grand écart

La sensation de beau-temps va nous accompagner jusque dimanche: ce fameux anticyclone va s'éloigner. Un autre va prendre le relais, mais il sera positionné différemment, à savoir sur les îles britanniques, sur la Mer du Nord. Et du coup, l'air qui va nous influencer sera nettement moins chaud.

On perdra 10 degrés dès lundi, en 24 heures seulement. Ce sera donc un "petit choc thermique". Ensuite, dans le courant de la semaine, on va passer en-dessous des normales de saison, c'est ce qu'on appelle le "grand écart"…

Vos commentaires