En ce moment
 

La tempête Eléanor a réveillé de nombreux Belges cette nuit: "Elle a fait tomber le plafond"

Des vents très violents, comme prévu, ont balayé notre pays la nuit de mardi à mercredi, dès 20h selon les régions. Les conséquences sont matérielles uniquement, et limitées principalement à des chaussées encombrées, quelques toitures et voitures endommagées.

Comme prévu, des vents violents, de puissantes rafales accompagnées de pluies intenses ont perturbé la nuit de nombreuses personnes, entre mardi et mercredi. La tempête Eléanor traverse en ce moment lentement la Belgique, faisant tomber des arbres sur la route et dans les jardins, voire sur les maisons ou les voitures. Des villages sont toujours privés d'électricité, des caves sont également inondées et des tuiles envolées. 

> LES ZONES LES PLUS TOUCHÉES

> PRÉVISIONS MÉTÉO

arbre-deracine-joncret


"D'un seul coup"

Des conditions climatiques très impressionnantes qui ont réveillé notamment Geneviève, cette nuit à Houdeng-Aimeries. "C'est venu d'un seul coup. Il pleuvait, il y avait du vent, mais on le savait, c'était prévu. Mais soudainement, il y a eu un de ces vacarmes. Ça a duré environ 45 minutes. Avec le vent, la porte de la cave s'ouvrait. Ma fille a eu peur, on aurait dit une mini-tornade. Le vent tournoyait. Rien que le bruit, c'était impressionnant. Et la pluie ! Des trombes !".

"Je n'ai jamais vu ça"

Vous êtes nombreux à signaler des dégâts causés par cette nuit et cette matinée chahutée. "Il y a maintenant une demi-heure, notre toiture a été touchée par des vents très violents, des pots de fleur de notre jardin se sont envolés dans le ciel, je n’ai jamais vu ça, des pluies d’une densité incroyable, des tuiles de notre toiture se sont brisées au sol. Je n’ai jamais vu ça, c’était le bordel sur Frameries", nous a par exemple écrit Cédric vers 4h30. 

"Coupure totale de courant"

"Tempête et entêtement d'une voisine qui refuse d'entretenir ses arbres. Résultat: routes bloquées et coupure totale de courant dans un quartier suite à la chute d'un de ses arbres... C'est à Vaux-sur-Sure, à proximité de Bastogne, entité de Villeroux", nous a écrit Eric.

Un conteneur sur la route

"Suite aux vents violents, un conteneur est tombé sur la route, Rue de Renory à Angleur", d'après Fabienne. 

"A 3h du matin, un bruit monstre"

"A trois du matin alors que je venais de me lever pour aller au boulot, je me suis demander ce qu'il se passait. Un bruit monstre: toutes nos palissades par terre et les tuiles qui tombaient de la toiture. Je suis à Ladeuze, dans l'entité de Chièvres. Sur la route, j'ai rencontré un WC de chantier, et je l'ai évité de justesse, c'était à Huissignies", selon Kairouani. 

"Notre plafond..."

"La tempête n’est pas passé inaperçue chez nous aussi!! Elle a fait tombé le plafond", nous a écrit Houria. 

plafond

 
frtemgracearf

tempete1luneannevoie

Le 1722, vraiment utile ?

Plusieurs témoignages sont arrivés à la rédaction de RTL info mentionnant la relative inefficacité du numéro d'appel extraordinaire activé pour décharger le 112. Le numéro d'appel d'urgence 1722 a reçu 2.871 appels entre son activation mardi soir à 20h00 et mercredi matin à 8h00, indique la Sécurité civile.

Seule la moitié des appels a abouti à une prise en charge par un opérateur. Cela concernait des arbres tombés, des inondations et des tuiles envolées.

L'autre moitié des appels, d'après la Sécurité civile, provient de gens qui vérifient que le numéro fonctionne (ils appellent puis raccrochent), ou qui s'impatientent. Car en moyenne, il a fallu attendre 4 minutes pour parler à un opérateur. Il n'y a "pas de message d'erreur" au niveau des autorités, qui n'excluent cependant pas une "saturation du centre d'appel", et des contraintes techniques qui peuvent donner l'impression de l'inefficacité du numéro. 

"Je suis policier et j’ai fait la nuit. Il y a eu beaucoup d’appels pour la tempête (câbles arrachés et arbres sur la route). Nous devions demander les pompiers via le nouveau numéro 1722. Catastrophe: ça ne fonctionne pas, jamais de réponse ! Système à revoir ! Plusieurs citoyens signalent la même chose. Plusieurs zones de police aussi", nous avait écrit un policier souhaitant rester anonyme. 

La province qui a le plus sollicité le numéro d'urgence, avec plus d'un quart des appels, est le Brabant flamand. Liège (avec 12% des appels) et le Hainaut (9,5%) complètent le podium.

Le numéro 1722 a été mis en place le 1e août 2017 afin de désengorger le 112 quand il n'y a pas d'alerte vitale mais que l'intervention des pompiers est requise, comme lors d'un avis de tempête. "Dans certaines provinces, nous recevons encore de nombreux appels de personnes qui remarquent seulement maintenant les dégâts. Le numéro 1722 restera donc accessible jusqu'à au moins (mercredi) soir", précise Thomas Biebauw, porte-parole de la Sécurité civile.

Vos commentaires