En ce moment
 
 

"Van Rompuy n'a pas plaidé pour un impôt vert auprès du groupe de Bilderberg"

 
 

Le Premier ministre Herman Van Rompuy (CD&V) n'a pas plaidé en faveur de l'introduction d'un impôt vert au niveau européen, lors du dîner du groupe de Bilderberg à Val-Duchesse, a indiqué son porte-parole.

L'agence belga annonçait que Van Rompuy avait expliqué, "avec toutes les nuances possibles", devant ce club très "select", que les esprits mûrissaient parmi les dirigeants européens en faveur d'un impôt "vert" propre à l'Union européenne, afin de réduire les contributions financières des Etats-membres.

"Le Premier ministre n'a jamais plaidé en faveur de l'introduction d'un impôt vert au niveau européen", souligne son porte-parole. "Il a en revanche indiqué qu'il fallait poursuivre la réflexion sur un financement structurel au niveau européen", poursuit-il. Herman Van Rompuy a avancé l'impôt vert comme une possibilité qu'il a toutefois nuancée.





 

Vos commentaires