En ce moment
 
 

BX1 se décline à présent également en radio via le web

BX1 se décline à présent également en radio via le web

(Belga) La chaîne régionale bruxelloise Bx1 a donné le coup d'envoi vendredi des premières émissions de sa chaîne de radio numérique. Le lancement a donné lieu à une séance d'inauguration officielle en présence de personnalités bruxelloises ainsi que de plusieurs ministres régionaux et de la Fédération Wallonie Bruxelles: les ministres-présidents de la Région bruxelloise Rudi Vervoort (PS) et de la Fédération, Pierre-Yves Jeholet (MR), ainsi que de la ministre des Médias de la Fédération, Bénédicte Linard (Ecolo).

"Bx1 +" est désormais diffusée 24 heures sur 24. Elle complète l'offre de la chaîne en télévision et via son portail web. La direction de la chaîne ne désespère pas d'obtenir à terme, une fréquence sur la bande FM. Présente sur le web et sur la plupart des plateformes numériques, la nouvelle radio propose quotidiennement 15 heures de programmation musicale réservée aux artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans tous les genres musicaux, sept heures de programmes radios exclusifs, et deux heures de télévision diffusées entre 17 et 19h. De 10 à 12h, Bx1 propose un portrait d'une personnalité bruxelloise interviewée en direct et in situ par Soraya Amrani au cours de l'émission "les acteurs de Bruxelles". De 12 à 14h, "Toujours plus d'actu", présentée par Fabrice Grosfilley dresse un tableau complet de l'actu de Bruxelles et de ses 19 communes. Au cours de cette émission, le journaliste éditorialiste interroge en direct une personnalité politique bruxelloise. Un journal est également programmé à 12h30. La deuxième heure de "Toujours plus d'actu" est plus magazine. Elle offre une plus grande place à la culture. L'émission sera en même temps une émission de télévision en mettant à l'image ce qui se passe sur le plateau, mais aussi au cours des directs extérieurs. De 14h à 16h, les auditeurs auront droit à une carte postale de Bruxelles comme lieu de vie, via une analyse en direct et sur place de ce qui est en cours dans la capitale: les préparatifs d'une pièce de théâtre, les coulisses d'un marché bio, une foire internationale, etc... De 16 à 17h, Bx1+ donne à travers "+ de podcasts", de l'espace à ces créations audios. Au programme également, en soirée, "100%" consacrée tous les jours, de 19 à 21h, à la programmation musicale consacrée à un genre spécifique, avec une playlist préparée par un spécialiste du genre en question. `La création de BX1+ a été rendue possible grâce à un coup de pouce financier supplémentaire de 250.000 euros par an de la Commission Communautaire française. Selon son directeur Marc de Haan, le budget total de Bx1 est de quelque 6,5 millions d'euros par an. (Belga)

Vos commentaires