En ce moment
 

Carrefour: Muyters suspendra les prépensionnés qui refusent un emploi de la Flandre

(Belga) Le ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters donnera lundi l'injonction à l'office régional de l'emploi et de la formation (VDAB) de suspendre les personnes en chômage avec complément d'entreprise (régime anciennement dénommé prépension) si elles refusent un emploi proposé par cet office, a-t-il affirmé dimanche sur le plateau du Zevende Dag (VRT).

Les syndicats "CSC et FGTB vont hurler", a commenté le ministre N-VA, à l'occasion d'un débat sur le plan de restructuration de Carrefour. L'accord social signé cette semaine envisage quatre formules de départ: le chômage avec complément d'entreprise, le départ volontaire avec indemnité financière, la mutation dans un autre magasin ou dans une autre fonction et le crédit-temps. Pour la première formule, la nouvelle réglementation sur le Régime de Chômage avec Complément d'entreprise (RCC) s'applique pour la première fois sur l'ensemble du pays. Mais M. Muyters avait prévenu qu'il ne donnerait pas son accord à des RCC à 56 ans, comme le prévoit le plan de restructuration. Le ministre fédéral de l'Emploi, Kris Peeters, espère toujours obtenir un avis consensuel des Régions, mais la tension avec M. Muyters était palpable cette semaine. "Kris Peeters me demande un avis contraignant sur le RCC, afin de m'impliquer moi aussi. Alors je vais le lui donner", a indiqué Philippe Muyters. Il déplore que la législation actuelle n'impose pas aux travailleurs en RCC de rechercher un emploi, mais seulement de se montrer disponibles pour le marché de l'emploi. "Il faut arrêter de dire: 'vous ne devez pas chercher du travail'", selon le ministre flamand. Face à lui sur le plateau de la VRT, le député CD&V Stefaan Vercamer a déploré cette volonté du ministre N-VA de "se profiler sur le dos des travailleurs licenciés en les dépeignant comme des profiteurs". Il souligne que 80% des plus de 55 ans ne reçoivent plus d'offre d'emploi, et appelle à faire du RCC "une histoire positive". (Belga)

Vos commentaires