En ce moment
 
 

Grand Baromètre: découvrez les intentions de vote des Wallons et Bruxellois à 10 jours des élections

Notre dernier sondage politique avant la tenue du scrutin dessine un paysage francophone de centre-gauche avec un indestructible PS en Wallonie et un Ecolo qui confirme une position de premier plan. Le MR reprend aussi des couleurs.

La campagne est entrée dans sa dernière ligne droite. Encore une semaine et les Belges voteront. Pour qui ? Un dernier sondage politique, Le Grand Baromètre RTL INFO - Le Soir commandé auprès de la société Ipsos, livre des indications pour les élections fédérales qui doivent mener à un nouveau gouvernement belge. Même si une majorité de citoyens sait pour qui elle votera, il subsiste quand même environ un individu sur cinq en Wallonie et un sur six à Bruxelles qui hésite. Cela représente encore beaucoup de monde et motivera les partis à se montrer offensifs pour convaincre ces indécis dans la dernière semaine. Les intentions de vote révélées ici sont celles de personnes qui se disent sûres ET de celles qui se disent indécises mais donnent quand même un parti pour lequel elles penchent.

Plusieurs tendances observées ces derniers mois se confirment. En Wallonie et surtout à Bruxelles, les écologistes poursuivent leur ascension. Ecolo est au sommet de la capitale et troisième dans le sud du pays. Dans les deux régions, les verts doublent leurs résultats obtenus lors des élections précédentes en 2014. En Flandre, leur niveau est moindre. Aux alentours de 13%, Groen recule même par rapport au Grand Baromètre de février.

Une autre tendance marquante est la bonne santé du PS, surtout en Wallonie. La dégringolade dans les sondages s'est arrêtée fin 2017. Depuis, les socialistes ont remonté petit à petit. Et en ce début mai, ils sont crédités de 28,5%, à moins de 4% de leur score des élections de 2014. Leur montée coïncide avec le glissement du PTB qui, après un pic à 19% quand le PS était au plus bas, n'a cessé de perdre des plumes. Il est intéressant d'observer que le PS a repris 9% et le PTB en a cédé 9,7. Des valeurs quasi similaires qui pourraient amener à supposer que le parti d'Elio Di Rupo a récupéré l'électorat que le PTB lui avait siphonné. Il est cependant important de préciser qu'Ipsos a procédé à un ajustement de sa méthode à l'occasion de ce Grand Baromètre car il s'est avéré que les grands partis étaient sous-représentés. Le changement de calcul explique donc en partie le bond que font le PS et le MR dans ce sondage-ci.

Le MR a effectivement récupéré quelques pourcents en Wallonie, loin derrière toutefois des socialistes. À Bruxelles, les libéraux se maintiennent au même niveau que le PS, talonné par DéFI, le parti d'Olivier Maingain qui reste bien présent à Bruxelles mais ne décolle pas en Wallonie.

LES RÉSULTATS

WALLONIE

 
Pourcentage d'indécis:
22%

PS 28,5 (24,3)
MR 22,7 (19,4)
Ecolo 19,1 (16,8)

cdH 9,7 (10,8)
PTB 9,2 (10,7)
DéFI 3,9 (4,3)
Parti populaire 3,5 (5,4)
Droite citoyenne 1,4 (1,6)
Autre 2,0 (6,7)


BRUXELLES



Pourcentage d'indécis:
17%

Ecolo 22,9 (19,9)
PS 17,3 (15,9)
MR 15,5 (15,3)
DéFI 13,7 (12,5)

PTB*PVDA 7,9 (7,5)
cdH 6,5 (4,3)
N-VA 5,7 (6,4)
Listes Destexhe 3,1
Parti populaire 2 (2,2)
Autre 1,2 (11,5)
Vlaams Belang 2,7 (1,9)
CD&V 0,8 (0,9)
Open Vld 0,7 (1,7)

LE TOP DES PERSONNALITÉS

Concernant les personnalités politiques que Wallons et Bruxellois veulent le plus voir jouer un rôle important dans les prochains mois, on ne note pas de changement majeur. Entre parenthèses figure leur résultat au Grand Baromètre précédent en février.

BRUXELLES
 
Olivier Maingain (1)
Paul Magnette (2)
Didier Reynders (4)


WALLONIE

Paul Magnette (1)
Elio Di Rupo (3)
Didier Reynders (5)

Informations sur le sondage

Cette vague de 2522 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 1000 en Wallonie, 1003 en Flandre et 519 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 6 au 14 mai 2019.Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +-3,1 en Wallonie et en Flandre et de +-4,3 à Bruxelles.Affiliations: ESOMAR, Consumer Understanding Belgium.

Vos commentaires