En ce moment
 

Inquiétude à Tilff où de nouveaux orages sont redoutés: "On espère qu’il n’y aura pas autant de dégâts qu’aujourd’hui"

La nouvelle alerte inquiète les habitants des communes qui ont été touchées hier soir. Comme à Tilff, en province de Liège où les agents communaux font tout pour éviter de nouvelles inondations. Reportage de Vincent Jamoulle et Marc Évrard.

À Tilff, en province de Liège, les agents communaux font tout pour éviter les inondations. Ils utilisent notamment une hydro-cureuse, une machine qui sert à nettoyer les avaloirs en pompant.

"Ils ont été faits la semaine passée, là ils sont à refaire", constate Frédéric Meurant, ouvrier communal. "Il y a une quantité excessive de boue qui est arrivée et faut les vider une deuxième fois", explique-t-il.

Pour prévenir les inondations, il faut parfois utiliser de l’eau, en la réinjectant dans les canalisations d’égouts sur les hauteurs du village. Elle permet de s’assurer qu’il n’y a pas de bouchons.

"Les bois se mettent de travers dans le tuyau, ça s’accumule, le bouchon grandit et à un moment donné le diamètre de la canalisation se réduit et donc elle ne suit plus, le débit est trop important", décrit Frédéric Meurant.


"Il n’y a rien qui change"

Le village de Tillf est au fond d‘une cuvette. Hier, de nombreuses rues étaient transformées en torrent de boue. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Monique en a plus qu’assez.

"J’ai fait des photos hier, j’ai commencé à nettoyer l’intérieur, peut-être que tout à l’heure je recommencerai. Peut-être que dans un mois, dans un an, je recommencerai. Il n’y a rien qui change", regrette-t-elle.

Sacs de sable, planches en bois devraient limiter les dégâts si la pluie est de retour cet après-midi.

"J’ai juste eu le temps de sortir, d’aller chercher mes voisins. On a soulevé les avaloirs pour sauver la situation. J’espère que ça ne va pas recommencer", raconte Marc Moes, bijoutier.

"Ils ont annoncé de l’orage. On espère qu’il n’y aura pas autant de dégâts qu’aujourd’hui ou hier", dit Fabian Hansoul, ouvrier communal. "On fera notre possible pour nettoyer et limiter les dégâts", assure-t-il.

Vos commentaires