En ce moment
 
 

Pacte de compétitivité: Verhofstadt présente ses propositions alternatives

 
 
Le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy Verhofstadt, a présenté jeudi des propositions alternatives au pacte de compétitivité franco-allemand, qui sera débattu lors d'un sommet extraordinaire vendredi prochain. Les libéraux veulent un cadre plus large, mais aussi plus contraignant. L'Union européenne travaille actuellement à renforcer la convergence et la compétitivité des économies nationales, au lendemain de tensions sans précédent sur la dette souveraine de certains pays exposés. Un premier lot de mesures est discuté par les Etats membres et le Parlement européen, mais la France et l'Allemagne ont proposé d'aller plus loin, en fixant dans un "pacte" des normes pour la modération salariale ou l'âge de la retraite. S'ils saluent le mouvement vers une union économique plus poussée, les libéraux de Guy Verhofstadt préconisent de suivre une autre voie. Ils voudraient notamment étendre la gamme des critères pris en considération. "Par exemple, pour les pensions, il ne suffit pas de regarder l'âge légal. Il faut aussi prendre en compte le nombre d'années de cotisation ou la place du deuxième pilier", a expliqué M. Verhofstadt lors d'une conférence de presse. Les libéraux veulent aussi intégrer les propositions dans un cadre communautaire, assorti de sanctions. M. Verhofstadt a répété son credo en faveur de la méthode communautaire, soulignant que la voie intergouvernementale, qui laisse davantage de latitude aux Etats, "n'a jamais été un succès". (ROJ)

 

Vos commentaires