En ce moment
 
 

12.500 étudiants brossent les cours pour manifester en faveur du climat: "À quoi ça sert d’étudier si on n’a pas d’avenir?"

Des élèves font à nouveau l'école buissonnière jeudi pour entamer une manifestation afin de réclamer une politique climatique plus ambitieuse. Le point de départ est le Carrefour de L'Europe, devant la gare de Bruxelles-Central. Le nombre de participants est plus élevé que jeudi dernier d'environ 3.000 élèves, on est passé à 12.500, d'après la police.

Les élèves appuient leurs revendications à l'aide de slogans tels que "There is no planet B", "make love not CO2" ou "bla bla bla, act now". Les participants de cette "grève scolaire" pour le climat sont pour la plupart des élèves néerlandophones. Cependant, des élèves francophones ont aussi décidé de rejoindre le mouvement initié par "Youth For Climate".

Une première manifestation avait déjà été organisée jeudi dernier. Plusieurs discours sont prévus avant le départ du cortège. Celui-ci passera entre autres place Royale, place du Luxembourg et place Madou avant de revenir au point de départ aux alentours de 13h30.

A la base, le mouvement concernait des étudiants néerlandophones, mais de nombreux francophones ont rejoint l'action.


 


 
 
 
 
 

Vos commentaires