En ce moment
 
 

Adelaide a créé le salon Hope consacré à la transition sociale et écologique: "Je ne trouvais plus trop de sens dans mon job"

Adelaide a créé le salon Hope consacré à la transition sociale et écologique:
 
 

Le tournant dans la vie d'Adélaide Blondiau s'est produit il y a un peu plus de 3 ans. La jeune femme, originaire de Dinant, a un bon travail dans la communication mais, matin et soir, elle enchaîne 1h15 de trajet en voiture pour s'y rendre.. et un jour c'est le trajet de trop. "Je ne trouvais plus trop de sens dans mon job. Je me suis dit qu'il fallait que je trouve une raison de me lever le matin", raconte-t-elle.

Ce qui intéresse Adélaide, ce sont les initiatives citoyennes, pour rendre le monde meilleur, la solidarité l'écologie, la chasse au gaspillage, l'économie locale. Alors, avec deux autres jeunes femmes motivées comme elle, et forte de son expérience dans l'événementiel, elle va transformer ses idées en un vrai évènement qu'elle baptisé Hope. Il s'agit d'un salon qui réunit des initiatives durables et citoyennes afin de promouvoir et favoriser la transition écologique et sociale de notre société. Au programme : des conférences, différents ateliers, un marché de produits locaux et de créateurs belges.

La 1e édition de Hope se déroule en 2017 à Andenne, mais très vite on propose à Adélaide et deux autres co-organisatrices d'installer le salon à Namur. Et cette année, le salon va venir poser ses valises à Tour et taxis fin mars. Pour Adélaide, le rêve est devenu réalité. Elle a fait de sa passion un métier même si aujourd’hui elle reste toujours bénévole. L’idée est d'en vivre vraiment et d'élargir l'activité de Hope à travers des évènements tout au long de l'année.




 

Vos commentaires