En ce moment
 

Un travailleur sur quatre consomme trop d'alcool... à cause du stress?

Le stress au travail peut-il conduire à consommer trop d’alcool ? "Trop", c’est-à-dire plus de 10 verres par semaine. Selon Securex, spécialisé dans les ressources humaines, un travailleur sur quatre consomme trop d’alcool. Le stress au boulot expliquerait en partie cette surconsommation.

"Je dirais que je suis peut-être à deux verres par jour, quelque chose comme ça, confie un passant au micro de nos journalistes Laxmi Lotat et Emmanuel Tallarico. Par exemple, cette semaine, je n’ai bu aucune bière, alors qu’on est mercredi. Cela dépend aussi un peu de la semaine." "Je bois plus un verre lorsque les enfants ont été hyper énervés. Le soir, quand ils sont au lit, un petit verre", confie une autre passante.

Vingt-neuf pourcents des travailleurs interrogés se disent trop stressés et dépassent les limites. La majorité estime être raisonnable et trouver des alternatives à l’alcool, comme cet homme, interrogé par notre équipe. "Peut-être des moyens plus relaxants, comme la gymnastique, du yoga, des choses comme ça." "Je me sens stressée au travail, mais ça ne me tente pas de boire de l’alcool pour autant", confie une autre témoin.


Un cercle vicieux

Selon l’étude effectuée par Securex, ils étaient 14% à consommer plus de deux verres par jour en 2015, contre 22% en 2017. L’alcoolisme lié au stress au travail est un cercle vicieux. "On voit que les gens qui consomment de l’alcool dorment moins bien, donc seront encore moins performants par la suite, assure Guillaume Bosmans, associé de recherche "Securex". Cela va leur causer du stress supplémentaire, qui va les pousser à boire encore plus d’alcool."

L’étude indique aussi que parmi les travailleurs, les dirigeants bruxellois de moins de 50 ans sont les plus touchés par cette addiction à l’alcool.

Vos commentaires