Après une rencontre entre direction et syndicat, la menace de grève à la SNCB est partiellement levée

Après une rencontre entre direction et syndicat, la menace de grève à la SNCB est partiellement levée

Le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) a décidé de suspendre son prévis de grève de 48h qui devait débuter le 22 juin.

Le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) a rencontré vendredi après-midi la direction de HR Rail, l'employeur juridique des chemins de fer. Une réunion qui s'est avérée constructive, puisqu'à son issue le syndicat a décidé d'annuler dans un premier temps son préavis de grève de 48h pour le 22 juin. "La direction doit se positionner lundi ou mardi" sur l'avancée dégagée lors de la réunion.

D'ici là, le préavis de grève est annulé. Mais si la direction décide de revenir sur "l'avancée majeure" quasi obtenue lors des négociations de ce vendredi, le syndicat en redéposera un.

L'ambiance était ceci dit plutôt optimiste après la rencontre, lors de laquelle les deux parties semblaient ouvertes à la discussion, a commenté le syndicat. Les détails des discussions n'ont pas été donnés.

Vos commentaires