En ce moment
 
 

Coronavirus: comment concilier la pratique sportive, chaleur et port du masque? (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

Comment concilier pratique sportive, chaleur et masque? Certaines communes imposent le port du masque pour les coureurs ou les cyclistes. Est-ce sans danger quand il fait plus de 30 degrés?

Sur le parcours des joggeurs, les zones avec masque obligatoire sont de plus en plus nombreuses. Pourtant, ils sont nombreux à ne pas en porter.

Le masque est obligatoire pour tous dans la commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Pierre. Mais, à pieds ou à vélo, tous sont d'accord: le masque est une contrainte.

Pourtant, même en plein été, le masque n'est pas dangereux. Il ne diminue pas l'apport en oxygène, il est juste très gênant. "Quand on fait un effort à vélo ou en course à pieds, il y a des dizaines et des dizaines de litres d'air qui rentrent et qui sortent à chaque minute. Pour les meilleurs sportifs du monde, ça peut aller jusqu'à 200 litres d'air. Donc, imaginez-vous que 200 litres d'air soient filtrés par un petit masque en tissu ou en papier, ça fatigue énormément les muscles des poumons", a avancé Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef de "Sport et Vie", au micro de nos journalistes Nicolas Lowyck et Steve Damman.

Mais des médecins du sport préconisent de ne prendre aucun risque: "En aucun cas et jusqu'à preuve du contraire, il a été prouvé que quelqu'un qui fait du sport n'est pas porteur du virus", a averti Arnaud Deltour, spécialiste du sport au Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavell (Chirec) de Delta.

Un conseil pour votre sport: privilégiez des heures plus fraîches le matin ou le soir ou alors choisissez des endroits avec peu de monde comme un plus grand parc ou carrément la forêt.

 




 

Vos commentaires