En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: Colruyt évalue les mesures après le décès d'un collaborateur

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: Colruyt évalue les mesures après le décès d'un collaborateur
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

Le coronavirus en Belgique continue sa propagation et contraint des milliers de Belges à se confiner. Vous retrouverez dans cet article toutes les informations liées à la propagation de l'épidémie sur le territoire belge.

CORONAVIRUS - LE DIRECT

Décès d'un collaborateur de Colruyt, le groupe continue à évaluer les mesures

Un collaborateur d'un magasin Colruyt de Forest est décédé la semaine dernière. Selon certains média, il serait mort du coronavirus. Chez Colruyt Group, on insiste sur le fait que les mesures imposées sont observées scrupuleusement et ajustées au quotidien.

"Nous avons effectivement reçu fin de la semaine dernière la triste confirmation du décès dans son sommeil d'un collègue du magasin Colruyt de Forest. Nos pensées vont à la famille, les amis, les collègues les plus proches du défunt", indique la chaîne de supermarchés. "Nous sommes en demande actuellement de plus de détails sur les événements, en tenant compte de l'aspect du secret médical. Notre priorité est désormais l'accueil des collaborateurs concernés et également de leur fournir des informations claires et éventuellement de répondre à d'autres questions."

Colruyt Group souligne que la chaîne, comme l'ensemble du secteur, met tout en œuvre pour créer le cadre le plus sécurisant possible pour ses employés. "Nous continuons également à demander à nos clients de respecter strictement les règles et de faire preuve de la responsabilité et la civilité nécessaires pour le bien de tous: se laver les mains régulièrement, garder la distance, ne pas se retrouver nez à nez et acheter ce qu'ils touchent. Et témoigner du respect nécessaire à nos employés, qui font de leur mieux pour assurer l'approvisionnement alimentaire quotidien". Colruyt Group dit encore avoir eu des "entretiens très constructifs avec les syndicats" ces dernières semaines. Un régime d'indemnisation a été élaboré et sera encore affiné.

Le numéro d'information temporairement inaccessible 

Le numéro d'information sur le coronavirus (0800/14.689) est momentanément inaccessible, ont indiqué dimanche le Centre de crise et le SPF Santé publique. Selon le porte-parole du Centre de crise, Yves Stevens, il s'agit d'un problème technique. "Nous faisons tout ce que nous pouvons pour rendre à nouveau le numéro opérationnel", poursuit le porte-parole. "Lorsque cela sera le cas, nous le ferons savoir via les canaux de communication habituels." 

La commune d'Anderlecht réquisitionne un hôtel pour accueillir des sans-abri

Le bourgmestre d'Anderlecht a réquisitionné un hôtel pour y accueillir des sans-abris pendant toute la durée du confinement, indique la commune dimanche dans un communiqué. Il s'agit d'une ancienne maison de repos transformée en appart-hôtel par son propriétaire. "La décision de réquisitionner ce bâtiment a été influencée par l'aménagement des lieux, qui permet d'y organiser facilement le confinement de ses occupants", explique la commune. "Le centre d'hébergement d'urgence ouvrira ses portes le 6 avril et restera ouvert durant toute la crise."

Les soins intensifs des hôpitaux limbourgeois approchent de leur capacité maximum

Les deux plus grands hôpitaux limbourgeois ne sont pas loin d'atteindre leur capacité maximum en soins intensifs. A l'hôpital Jessa de Hasselt, les soins intensifs comptaient samedi 40 malades du coronavirus, alors que 41 lits sont disponibles. A la clinique Oost-Limburg, 36 des 41 lits en soins intensifs sont occupés. A l'hôpital de Genk, on passe par contre de 130 à 126 patients corona en soins intensifs.

Peu d'infractions constatées sur la E40 à Jabbeke

Quelque 225 véhicules ont été contrôlés depuis 9h00 samedi matin sur l'aire de repos de Jabbeke, en direction du littoral, sur la E40. La police n'a constaté que relativement peu d'infractions aux mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire.

La police de Grammont dénonce un "tourisme venu de Wallonie chez Colruyt"

La police de Grammont déclare samedi qu'elle en a assez de voir des personnes venues de la commune avoisinante de Lessines (Hainaut) passer la frontière linguistique pour venir faire leurs courses au Colruyt de Grammont. "Aux pires moments, cela provoque jusqu'à une heure et demie de file", explique Jurgen De Landsheer de la zone de police Grammont/Lierde.

La capacité de test dépasse les 10.000 par jour en Belgique

"En ce moment, la capacité de tests dépasse les 10.000 tests par jour en Belgique", annonce samedi le cabinet du ministre Philippe De Backer. La semaine passée, la moyenne variait entre 3.500 et 4.000 tests effectués par jour, rappelle-t-il.

L'ULiège annonce la mise au point d'un test automatisé

L'Université de Liège (ULiège) annonce samedi avoir développé un test automatisé de détection du SARS-CoV-2, virus responsable du Covid-19. La technique mise au point permet d'augmenter de 2.000 tests la capacité quotidienne de détection du coronavirus à Liège. L'ULiège annonce par ailleurs devenir ainsi l'un des 5 centres de référence pour le dépistage du SARS-CoV-2 (outre (GSK, UCB, Janssen Pharmaceutica et KULeuven)

 




 

Vos commentaires