En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: 210.000 tests pour les résidents et le personnel des maisons de repos

 
CORONAVIRUS
 

Le coronavirus en Belgique et le confinement décrété par les autorités continuent d'impacter la vie de 11 millions de Belges. Vous retrouverez dans cet article toutes les informations liées à la pandémie et ses répercussions sur le territoire.

Au cours des dernières 24 heures, 942 nouveaux cas ont été rapportés. 591 patients résident en Flandre, 235 en Wallonie et 113 à Bruxelles. Le nombre total de cas confirmés s’élève à 30.589.

3.903 décès au total ont été rapportés, soit une augmentation de 303 décès au cours des dernières 24h. Sur ces 3903 personnes décédées, 53% sont mortes à l’hôpital, 43% dans une maison de repos et de soins, 0% à la maison et 3% à un autre endroit. Les décès à l’hôpital sont tous des cas confirmés. Les décès ayant eu lieu dans des maisons de repos et de soins concernent des cas confirmés ou des cas suspects.

Au total, 5.393 patients sont hospitalisés. 310 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24h.

Au total, 1.234 patients se trouvent en soins intensifs, soit une augmentation de 2 patients au cours des 24 dernières heures.
6.707 patients sont sortis de l’hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit une augmentation de 239 au cours des 24 dernières heures.

> CORONAVIRUS: toutes les infos

CORONAVIRUS - LE DIRECT

210.000 tests pour les résidents et le personnel des maisons de repos

Le ministre en charge de la taskforce testing dans la lutte contre le coronavirus, Philippe De Backer, est parvenu dimanche à un accord avec les ministres régionaux. Les résidents et le personnel de l'ensemble des maisons de repos seront testés, soit 210.000 tests.

L'ensemble du processus prendra environ trois semaines, précise le cabinet de M. De Backer. La Wallonie assurera le prélèvement de 66.966 tests, la Flandre 121.673 et Bruxelles 20.702. Les résultats de ces tests seront communiqués aux personnes testées via leur médecin, ainsi qu'aux autorités régionales. Sciensano assurera le suivi épidémiologique des résultats.

La collecte des déchets à Bruxelles est "loin de reprendre normalement"

Le Syndicat Libre de la Fonction Publique (SLFP) a réagi à l'annonce de Bruxelles-propreté samedi selon laquelle la collecte des sacs jaunes et bleus reprend normalement dès ce lundi. "Il est incorrect de dire que la collecte des déchets à Bruxelles revient à la normale", a-t-il communiqué. En raison de la crise du Covid-19, les missions de Bruxelles-Propreté ont été quelque peu perturbées ces dernières semaines. Les sacs jaunes et les sacs bleus ont dès lors été collectés en même temps que les blancs.

Encore des milliers de masques sous clé dans les maisons de repos flamandes

Des maisons de repos en Flandre disposent encore de réserves de dizaines de milliers de masques chirurgicaux qui ne sont pas utilisés pour l'instant, affirme lundi le syndicat chrétien.

434 PV pour non-respect des mesures contre le coronavirus ce week-end à Anvers

La police locale d'Anvers a dressé, durant le week-end de Pâques, 434 procès-verbaux pour non-respect des mesures contre le coronavirus. Depuis le 20 mars dernier, le total dépasse les de 2.000 PV qui concernent au total 4.578 personnes et 86 entreprises, comme des établissements horeca ou des magasins qui vendaient des produits non-essentiels.

Une plateforme namuroise pour mettre en contact agriculteurs/horticulteurs et saisonniers

La province de Namur a annoncé lundi le lancement d'une plateforme citoyenne pour les agriculteurs et horticulteurs. L'objectif est de les mettre en relation avec les travailleurs saisonniers. L'outil est hébergé sur le site https://ensemble.province.namur.be/.

 "Un nombre dramatique de cas parmi le personnel des maisons de repos bruxelloises"

Le nombre de contaminations au coronavirus parmi le personnel des maisons de repos bruxelloises est "dramatique", a témoigné lundi midi sur VTM le médecin urgentiste de l'hôpital d'Alost Ignace Demeyer.

L'UCM appelle les communes à davantage soutenir les indépendants et PME

Afin d'aider les indépendants et PME à passer le cap du confinement et permettre un redémarrage de l'activité efficace, les pouvoir locaux ont un rôle à jouer, estime lundi l'Union des classes moyennes (UCM) qui a écrit aux 262 communes wallonnes et aux 19 bruxelloises pour leur demander de suspendre les taxes et redevances annuelles ou périodiques.

Le gouvernement veut encourager la mobilité temporaire des fonctionnaires fédéraux

Le gouvernement a pris ce week-end, dans le cadre des pouvoirs spéciaux dont il est doté, un arrêté royal pour "encourager" la mobilité temporaire des fonctionnaires fédéraux pour faire face aux besoins causés par la pandémie de coronavirus, a indiqué lundi le vice-Premier ministre et ministre de la Fonction publique, David Clarinval.

Augmentation des intoxications

Nous sommes priés de rester à domicile depuis près de 4 semaines. Un confinement qui entraîne une hausse des intoxications. Le centre antipoison a constaté une forte augmentation du nombre d'appel au mois de mars: 1000 de plus que l'an dernier à la même période, souvent à cause des produits ménagers très utilisés en ce moment. On dénombre 15% d'appels en plus. C'est la plus forte hausse enregistrée par le centre et ils sont liées au coronavirus. 

85% des entreprises contrôlées ne respectent pas la distanciation sociale

Des contrôles menés entre le 23 mars et le 3 avril, dans 328 entreprises, ont démontré que 85% d'entre elles (280) ne respectaient pas les règles de distanciation sociale au travail, selon des chiffres demandés par la députée Groen Evita Willaert. Selon elle, les employeurs jouent avec la santé de leur travailleurs. Dans l'intérêt de la santé publique, son parti demande un renforcement des contrôles.

Des effets dans deux semaines en cas de relâchement du confinement

Steven Van Gucht, virologue et porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, met en garde contre une attitude trop laxiste vis-à-vis des mesures de confinement en cette période. "Je pense que nous devons faire attention", a-t-il déclaré dimanche sur la chaîne de télévision VTM. "Il est normal que les gens se lassent des mesures. Mais nous devons être conscients que le virus continue de circuler. Si nous devenons plus laxistes maintenant, nous en verrons les effets dans deux semaines". Le virologue considère par ailleurs qu'il sera "difficile" de voyager à l'étranger cet été. "Mais nous serons plus libres que nous ne le sommes actuellement", a-t-il ajouté. "J'espère que nous pourrons nous asseoir à une terrasse".

Concernant le risque en cas de relâchement, nos invités dans le RTL INFO 19H ont tenu un discours similaire.

Trois marins de la frégate Léopold encore en quarantaine

Deux semaines après le retour à quai de la frégate Léopold 1 à la suite de la découverte d'un cas de contamination au coronavirus, trois de ses membres d'équipage restaient dimanche en quarantaine "préventive" dans une installation militaire et 36 autres à domicile, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense.

Le bâtiment était rentré prématurément à son port d'attache de Zeebrugge le 27 mars après la découverte, quelques jours auparavant, d'un cas confirmé de Covid-19 à bord alors que la frégate effectuait une mission d'escorte du porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle - lui aussi touché par le virus. Le marin présentant des symptômes de contamination avait été débarqué le 20 mars à Den Helder (le grand port militaire des Pays-Bas, dans le nord-ouest du pays). Selon le ministre de la Défense, Philippe Goffin (MR), tout l'équipage - environ 155 hommes et femmes - ont été "screenés" lors du retour de la frégate à Zeebrugge. "Une personne a bord a été découverte positive au Covid-19 et dix-neuf autres militaires ont été logés en isolement, par mesure de précaution, pour quatorze jours à l'Ecole royale militaire (ERM) à Bruxelles", a-t-il indiqué cette semaine lors d'une réunion virtuelle de la commission de la Défense de la Chambre. Tous vont bien, selon le ministre.

Pas d'examens avec présence physique à l'ULB et l'ULG

L'Université de Liège (ULiège) et l'Université libre de Bruxelles (ULB) n'organiseront pas d'examens avec présence physique cette année en raison de la crise du coronavirus. Les examens pourront prendre différentes formes pour les 23.000 étudiants de l'ULiège: oraux ou questions à choix multiples à distance, questions ouvertes, travaux à remettre, etc. Quant à l'ULB, qui compte près de 32.000 étudiants, "il n'y aura pas de présentiel" non plus et "cela concerne toutes les facultés et tous les cours". Les modalités des examens seront annoncées par les professeurs le 27 avril prochain. 

La police sanctionne les BBQ clandestin, comme prévu

Dix personnes ont été verbalisées lors d'un barbecue clandestin, organisé samedi soir à Bornival, dans l'entité brabançonne de Nivelles, a-t-on appris dimanche auprès du bourgmestre Pierre Huart. Elles participaient samedi soir à un barbecue, un rassemblement pourtant interdit en cette période de crise sanitaire. "Chacun des contrevenants devrait s'acquitter d'une amende de 250 euros", précise le bourgmestre de Nivelles.

Un avion militaire belge achemine du matériel sanitaire en RDC avec l'aide de l'UE

Une cargaison de matériel sanitaire essentiel à la lutte contre le coronavirus en République démocratique du Congo (RDC) doit arriver dimanche à Kinshasa en provenance de Belgique, a annoncé dimanche la Fondation d'utilité publique Unicef-Belgique.

Les Belges coincés en Tunisie sont rentrés

Une centaine de Belges, ainsi qu'une dizaine d'Européens, ont quitté la Tunisie pour la Belgique samedi après-midi, se félicite dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin. Avec le rapatriement de samedi, tous les Belges qui souhaitaient rentrer de Tunisie mais qui n'avaient pu prendre les vols de rapatriement du 20 mars sont maintenant de retour au pays. Le ministre Goffin annonce également qu'un avion militaire a décollé samedi après-midi de Melsbroek pour Kinshasa, et qu'un vol de rapatriement depuis Bogota et Saint-Domingue est par ailleurs en cours d'organisation.

Tous les festivals d'été annulés ?

Face à la progression du virus , la tenue des festivals d'été est plus que menacée. Ils pourraient tout simplement être annulés, beaucoup d'organisateurs s'y préparent. Le conseil national de sécurité qui se réunit mercredi pourrait trancher (en savoir plus).

La prolongation du confinement ne semble plus faire de doute

Les experts désignés par le gouvernement fédéral pour analyser la crise du coronavirus planchent actuellement sur une prolongation des mesures de confinement. Aucune information n'a cependant filtré ce samedi. Nous devrions en savoir plus mercredi suite à la prochaine réunion du Conseil national de sécurité. Le prolongement du confinement jusqu'au 3 mai semble ne plus faire de doute. (plus d'informations dans cet article)

Quelque 10.000 échantillons prélevés dans les maisons de repos en cours d'analyse

Plus de 5.500 tests de dépistage du coronavirus ont été effectués vendredi, portant le total depuis le début de la crise à 102.151, indique samedi le rapport de la taskforce dirigée par le ministre Philippe De Backer. Quelque 10.000 échantillons récoltés dans les maisons de repos sont par ailleurs en cours d'analyse, précise le groupe de travail.

Aucun événement à Liège jusqu'au 30 juin

Aucun événement "petit, moyen ou grand, public ou privé, en plein air ou à l'intérieur", ne sera autorisé dans l'arrondissement de Liège jusqu'au 30 juin, indique samedi soir dans un communiqué l'ASBL Liège Métropole, qui regroupe les 24 bourgmestres des villes et communes de l'entité.

Plus de 800 volontaires prêts à apporter leur aide aux services d'hébergement en Wallonie

L'Agence wallonne pour une vie de qualité (Aviq) recensait 834 inscrits sur sa plate-forme solidaire wallonne pour soutenir les services d'hébergement samedi à 16h30, indique-t-elle dans un communiqué. Cela représente une augmentation de plus de 300 volontaires en 48 heures.

Des médecins, kinés, infirmiers, psychologues, éducateurs, personnels de cuisine et techniciens de surface ont notamment fait part de leur disponibilité pour venir en aide aux services d'hébergements comme les maisons de repos, ainsi que les institutions pour personnes handicapées ou fragilisées, se réjouit l'Aviq. La plate-forme (solidaire.aviq.be) met en contact les personnes offrant leurs services et les établissements d'hébergement qui manquent de personnel en raison de l'épidémie de Covid-19. Concrètement, les personnes disponibles encodent leurs coordonnées, leurs disponibilités et les structures dans lesquelles elles souhaitent travailler (aînés, personnes en situation de handicap ou personnes fragilisées). Les établissements d'hébergement ont eux accès directement à la liste des personnes inscrites et ils peuvent ainsi prendre contact avec elles en fonction de leurs besoins.

 




 

Vos commentaires