En ce moment
 

Diminuer son thermostat d'un petit degré: une grosse différence pour le portefeuille et "pour les ours polaires"

 

Au lieu de surchauffer votre maison, pourquoi ne pas ajouter une couche supplémentaire. C'est aujourd'hui l'opération pull-over, à laquelle participent plusieurs écoles et administrations. Baisser de seulement un degré votre thermostat vous ferait économiser 7% de votre facture d'énergie. Vincent Jamoulle et Philipe Lefever se sont rendus dans une école de Huy où les plus jeunes sont sensibilisés.

L'argent, c'est l'argument qui marque le plus. En Belgique, pendant les mois où le chauffage fonctionne, la température extérieure moyenne est de 7 degrés. Comment, en passant à l'intérieur de 20 à 19 degrés, économise-t-on 7% d'énergie ?

"7% représentent plus ou moins 1/13e de la facture énergétique. Comment est-ce qu'on arrive à 1/13? C'est la différence entre la température moyenne extérieure qui est de 7 degrés en Belgique et la température de 20 degrés à l'intérieur. Si on réduit à 19 degrés, on gagne 1/13e, c'est-à-dire un peu moins de 8%", explique Mélanie Cherdon, architecte de recherche chez ULiège.

Dans toutes les écoles de la ville de Huy, du 1er novembre au 1er avril, tous les mercredis, ce sera 19 degrés.

"Pour les ours polaires"

Dans cette classe où s'est rendus Vincent Jamoulle pour RTLinfo, seuls 4 élèves sur 21 sentent la différence.

Derrière ce degré de moins, il n'y a pas que des économies d'argent… "Si on va dans les pays froids et qu'on met le chauffage à fond, on peut faire fondre la neige qu'il y a en-dessous", explique un petit garçon de 3e primaire. "Ca fait trop chaud pour les ours polaires", ajoute une petite fille de la classe.

"L'intérêt, c'est que les enfants puissent reporter cette action-là à la maison, comme ça on élargit cette action et ça fait vraiment un très grand geste pour la planète", explique David Mathieu, l'instituteur.

Mais les enfants ne sont pas convaincus que leur parents joueront le jeu, "parce qu'ils aiment bien être au chaud", argumente une petite fille.

Un petit degré en moins, c'est à la fois simple et compliqué. Face au thermostat, la nouvelle génération sera nettement mieux entraînée que la précédente. 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos