En ce moment
 
 

Faut-il adapter les cours d'histoire selon l'origine des élèves?

Faut-il adapter les cours d'histoire selon l'origine des élèves?
Image d'illustration

La députée bruxelloise Catherine Moureaux (PS) propose d'adapter une partie du cursus d'histoire de l'enseignement secondaire en fonction de l'origine de l'élève, écrivent les titres Sudpresse ce mercredi.

"Notre volonté, c'est qu'au terme de ses études, chaque étudiant du secondaire ait au minimum été confronté à l'histoire de la colonisation et de la décolonisation au Congo. Mais aussi à celle d'un autre pays 'à la carte', en fonction du public scolaire", explique Catherine Moureaux.

La ministre francophone de l'Enseignement Marie-Martine Schyns (cdH) ne s'y oppose pas, mais attend la conclusion des travaux sur le Pacte d'excellence avant de se lancer dans ce processus.


Vraiment réalisable?

Des acteurs de terrain soulignent néanmoins les difficultés pratiques qu'engendrerait cette réforme, expliquant qu'actuellement, l'enseignement de certains thèmes comme la Shoah ou l'évolution ne va pas sans poser de problèmes dans certains établissements.
 

Merci pour votre vote

Sondage

Faut-il adapter les cours d'histoire selon l'origine des élèves?

  • Oui
  • Non
  • Sans avis
  • 28%
  • 691%
  • 6%

[Ce sondage n'a aucun caractère scientifique et ne reflète que les opinions des internautes.] 28 votes



Vos commentaires