En ce moment
 
 

Il existe près de 500 souches du coronavirus en Belgique: voici pourquoi il faut s'en réjouir

 
CORONAVIRUS
 

Les laboratoires de référence ont analysé en détail 500 souches de virus différentes en Belgique. Celles-ci ont été introduites sur le territoire à plusieurs endroits, a expliqué samedi Steven Van Gucht, porte-parole interfédéral Covid-19 lors du point presse quotidien du Centre de crise et du SPF Santé publique.

"Un de ces virus n'a pas pu prendre le dessus sur les autres"

L'application rapide des mesures de confinement a réussi à empêcher ces souches de se propager de façon plus importante et faire tache d'huile. Il n'y a donc pas une souche dominante en Belgique, mais des "épidémies locales de certaines souches".

"Nous avons pris les mesures pour faire face à l'épidémie à temps, ce qui a fait qu'un de ces virus n'a pas pu prendre le dessus sur les autres et être propagé à plus large échelle. Cela prouve, non seulement que nous avons pris des mesures au bon moment, mais aussi qu'elles sont encore plus que nécessaires", explique M. Van Gucht qui pointe qu'il n'y a donc pas de "souche de virus propre à la Belgique".

La situation en Belgique diffère d'autres pays

Selon le porte-parole interfédéral Covid-19, Emmanuel André, la situation en Belgique diffère d'autres pays. "Quand un virus se propage dans la population, ce sera le même virus que l'on observera sur l'ensemble du pays. Ca montrerait qu'on n'a pas pris assez de mesures précoces face au virus. C'est ce que l'on observe dans certains pays, où la même souche du virus a réussi à se répandre un peu partout", indique-t-il.

"Si nous n'avions pas adopté ces mesures à temps, nous serions dans une situation bien plus difficile"

En Belgique, les analyses génétiques effectuées montrent que l'introduction du virus n'a pas été faite à un seul endroit, mais à une multitude d'endroits différents. "C'est à ce moment là, qu'il y a eu de la transmission locale autour de ces différentes souches de virus. Mais ces transmissions ont été très limitées. C'est à ce moment là que nous avons pris les mesures de confinement. Si nous n'avions pas adopté ces mesures à temps, nous aurions eu des taches d'huile très importantes en termes de propagation du virus dans la communauté et nous serions aujourd'hui dans une situation bien plus difficile", souligne-t-il.

Les deux experts rappellent toutefois que même si les mesures adoptées sont efficaces, des mesures ciblées doivent toujours être appliquées.

Coronavirus: toutes les infos

> Coronavirus en Belgique: les dernières infos

 




 

Vos commentaires