En ce moment
 
 

Coronavirus - Bilan d'une Belgique au ralenti: 160 nouveaux cas confirmés

  • Covid-19: les fermetures prévues par le CSN auront lieu à minuit

  • Covid-19: ruée dans les supermarchés de clients très inquiets

  • Covid-19: commentaires de la Première Ministre en plateau

 
CORONAVIRUS

Le Conseil national de sécurité a annoncé jeudi soir une série de mesures de restriction importantes en vue d'éviter la propagation du coronavirus. Les mesures seront d'application jusqu'au 3 avril. Suivez la mise en place de celles-ci grâce à nos journalistes sur place.

160 nouveaux cas répertoriés

Il y a eu 160 nouveaux cas d'infection au coronavirus jeudi, portant le nombre de cas confirmés en Belgique à 559, indique le SPF Santé publique vendredi après-midi. Le bilan précédent, communiqué à la mi-journée, ne tenait pas compte de sept personnes, dont le lieu de résidence n'était pas encore connu, a précisé l'Institut de santé publique Sciensano.

Les nouvelles infections suivent une courbe ascendante. "On n'est qu'au démarrage de l'épidémie, qui continue de progresser", ont souligné les experts lors du point d'information quotidien du Centre de crise à la mi-journée. "Les mesures prises commenceront à avoir un impact dans les cinq à 10 prochains jours" et leurs effets pourront alors être évalués, a estimé le professeur (KU Leuven) et porte-parole interfédéral Covid-19, Emmanuel André.

La Wallonie constitue un fonds de crise de 100 millions d'euros pour les secteurs touchés

Réuni ce vendredi midi, le gouvernement de Wallonie a décidé de constituer un fonds extraordinaire de crise de 100 millions d'euros afin de soutenir les secteurs qui subissent un préjudice économique à cause du coronavirus, a-t-il annoncé.

Il a également transmis au Centre fédéral de crise une liste de questions que les citoyens et les entreprises lui ont posées, a indiqué l'exécutif régional au terme d'une réunion de plusieurs heures. Le numéro 1890 est ouvert tout le week-end pour répondre à toutes les questions que se posent les entreprises, les indépendants, les commerçants et les artisans, a-t-il par ailleurs rappelé. Samedi, le gouvernement rencontrera les interlocuteurs sociaux (patrons et syndicats) à 10h00 et les fédérations de l'horeca et du tourisme à 14h00.

Le plan d'urgence lancé pour l'ensemble des hôpitaux en Belgique

Le plan d'urgence a été déclenché pour l'ensemble des hôpitaux en Belgique. 

Toutes les consultations et opérations programmées jusqu'au 3 avril sont donc suspendues. La mesure vise à permettre aux hôpitaux et aux personnels soignants de se concentrer principalement sur les patients infectés par le coronavirus et sur les urgences hospitalières. Toutes les informations dans notre autre article en cliquant ici.

Tous les magasins d'alimentation pourront rester ouverts ce week-end

Les magasins d'alimentation sont autorisés à rester ouverts le week-end. Il ne s'agit donc pas seulement de supermarchés, boulangeries ou boucheries, a indiqué vendredi Yves Stevens du Centre de crise.

Le Conseil national de sécurité a annoncé jeudi soir que, jusqu'aux vacances de Pâques, les magasins devraient fermer le week-end. Une exception s'applique aux pharmacies et aux magasins d'alimentation. Selon le Centre de crise, elle ne concerne pas seulement les magasins qui proposent des produits alimentaires de base. La dérogation est aussi valable, par exemple, pour les chocolatiers, les confiseries et les boutiques de nuit.

De plus en plus d'entreprises recourent au chômage temporaire

De plus en plus d'entreprises subissant les conséquences de l'épidémie de Covid-19 demandent à pouvoir recourir au chômage temporaire pour force majeure ou raisons économiques, ressort-il de chiffres de la ministre de l'Économie, Nathalie Muylle (CD&V). Vendredi, 689 entreprises avaient vu leur demande approuvée, pour un total de 11.389 travailleurs, contre 388 demandes approuvées jeudi (6.762 travailleurs). Le nombre de dossiers en cours de traitement est lui aussi en hausse: 945 demandes sont en cours de traitement, concernant 19.204 travailleurs.

Les médicaments sont toujours disponibles

Rien n'indique que les gens font des provisions de médicaments en raison des mesures pour contrer la propagation du nouveau coronavirus, indique vendredi l'Association pharmaceutique belge (APB). Il n'y a pas de raison de le faire, ajoute l'association. "Nous n'avons pas de chiffres, mais nous pouvons affirmer que les pharmacies sont plus fréquentées que d'habitude", déclare Lieven Zwaenepoel, porte-parole de l'APB. "Les gens viennent pour s'informer ou parce qu'ils sont - naturellement - inquiets". Il n'y a donc pas de pénurie supplémentaire de médicaments. Seuls les masques buccaux et les gels désinfectants sont encore difficiles à trouver. "Si tout le monde reste calme, il n'est pas nécessaire de commencer à stocker des médicaments. Au contraire, cela pourrait entraîner des pénuries", conclut Lieven Zwaenepoel.

Les agences bancaires restent ouvertes mais les opérations en ligne sont souhaitées

Les agences bancaires resteront ouvertes, mais le secteur demande qu'un maximum d'opérations bancaires soient effectuées par voie digitale ou à distance de manière à limiter les déplacements jusqu'à ces agences, indique vendredi la fédération coupole Febelfin. "La banque mobile, la banque en ligne et les paiements digitaux sont accessibles à tous et constituent des moyens parfaitement sûrs pour effectuer des opérations bancaires à distance", rappelle-t-elle.

Les enterrements sont maintenus mais "en petit comité"

Les enterrements sont maintenus mais "en petit comité" et en rappelant "toutes les règles d'hygiène" nécessaires, indique vendredi le SPF Santé publique. Les fêtes de mariages doivent être reportées, du moins celles prévues d'ici le 3 avril. Les Belges peuvent par contre continuer à s'approvisionner sur les marchés.

Les mosquées priées de garder portes closes jusqu'au 3 avril

L'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) et le Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique (CIB) demandent, vendredi, aux mosquées de fermer leurs portes au moins jusqu'au 3 avril.

Des garderies, des règles pour les mariages ou encore des aides aux indépendants à Namur

La Ville de Namur a annoncé vendredi une série de mesures - valables jusqu'au 3 avril - complémentaires à celles prises aux niveaux fédéral et régional, en réaction au Covid-19. Des garderies seront assurées et les mariages civils autorisés sous conditions. Une mesure vise également les indépendants et commerçants en difficulté, qui devraient bénéficier d'exonérations.

Comme ailleurs, la commune souhaite maintenir un service de garderie dans les établissements qui relèvent de son autorité. Les crèches communales comme privées restent bien ouvertes. Des garderies seront organisées de 06h30 à 18h00 chaque jour de la semaine dans chacune des implantations scolaires communales. Si les enfants peuvent être gardés par des personnes ne présentant pas de risque, un maintien à domicile est toutefois demandé. Les fêtes de mariage sont interdites. Les mariages civils sont autorisés mais contact va être pris avec les couples qui avaient prévu de se marier d'ici le 3 avril pour leur proposer, soit de reporter leur union civile, soit de la maintenir mais avec un maximum de 20 personnes, mariés compris. C'est aussi à 20 personnes que seront limitées les funérailles. "Nous allons proposer au conseil communal, en sollicitant que la Région valide le mécanisme au vu des circonstances exceptionnelles que le pays traverse, de rembourser ou exonérer les indépendants et commerçants de toutes les taxes et redevances communales qu'ils paient. Cela, à concurrence du nombre de semaines durant lesquelles ces mesures d'interdiction d'ouverture sont d'application", a ajouté le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. Cette mesure concernerait les restaurants et bars, de même que les commerces contraints de fermer le week-end.

"Une file de 150 caddies avant l'ouverture de ce supermarché, du JAMAIS VU"

Les commerces qui répondent à des besoins vitaux, comme les pharmacies, les magasins d'alimentation et d'alimentation pour animaux restent ouverts. Les autres commerces devront fermer le week-end. Les mesures seront d'application jusqu'au 3 avril. Malgré cette annonce, de nombreuses personnes se ruent ce matin dans les supermarchés afin de faire des stocks "au cas où". 


 

"J'ai vu une file de 150 caddies avant l'ouverture d'un supermarché. Du jamais vu pour certains clients habituels qui viennent faire leurs courses tranquillement. Certains m'ont dit, je n'ai jamais vu ça... Autant de monde avant l'ouverture des portes de ce magasin. Certains vont en profiter pour faire un peu plus de courses que d'habitude (...) La chaîne de magasin confirme qu'il y a du stock en suffisance", explique Marc Demoustiez.

Pairi Daiza reporte sa saison 2020

Le Zoo d'Anvers et le parc animalier de Planckendael à Malines pensent à rester ouverts pour l'instant, a indiqué vendredi la porte-parole. Pairi Daiza a annoncé pour sa part qu'elle postposait la réouverture de son site au samedi 4 avril, et ce afin de lutter contre la propagation du Covid-19.

Afin de lutter contre la propagation du Covid-19 parmi la population, Pairi Daiza annonce, en parfaite concertation avec les autorités communales de Brugelette, le report de l’ouverture de sa saison 2020, initialement programmée pour ce 21 mars 2020, au samedi 04 avril 2020. "C’est le cœur gros, mais pour des raisons sanitaires évidentes (et nous sommes sûrs que vous les comprendrez et les partagerez avec nous), que nous avons pris la décision, avec les autorités communales, de postposer au 4 avril l’ouverture de la saison 2020 de Pairi Daiza", peut-on lire dans un communiqué.

La Croix-Rouge prend des mesures et suspend certaines de ses activités

La Croix-Rouge a annoncé vendredi suspendre certaines de ses activités comme ses visites en maison de repos, à domicile ou ses formations premiers secours en raison des nouvelles mesures édictées par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus. Elle insiste néanmoins pour rappeler que les collectes de sang ne sont pas concernées par les nouvelles mesures.

Les mouvements de jeunesse suspendent leurs activités jusqu'au 3 avril

Les mouvements de jeunesse annulent toutes leurs activités à la suite de l'interdiction annoncée, jeudi par le gouvernement fédéral, de toute activité récréative jusqu'au 3 avril, indiquent vendredi les Scouts, les Guides et la Fédération nationale des Patros. "Réunions de sections, activités d'unités, événements et formations organisées par la fédération" sont annulés jusqu'au 3 avril inclus, listent les Scouts, qui rassemblent 50.000 jeunes en Belgique francophone et germanophone. 

Inquiétude devant le Sacré-Coeur de Linthout (Woluwe-saint-Lambert) ce matin

Les parents des élèves au Sacré-Cœur de Lindthout, ce matin, sont plusieurs à se demander s’ils amèneront leurs enfants à l’école ce lundi. "J’ai un travail qui me permet de rester à la maison", nous confie l’un d’entre eux. Pour un autre père d’origine italienne, "les mesures d’éloignement social" sont bienvenues pour ralentir la propagation du virus.

Pour eux, il ne devrait donc pas y avoir de problème à garder les enfants à la maison. Quand à un enseignant au micro de Sébastien De Bock, il attend de nouvelles consignes des autorités. "Nous aurons peut-être 50 élèves, peut-être 200", nous dit-il.

Dans tous les cas, le corps enseignant se sent prêt.

Heure de pointe très calme sur les routes

Le trafic était remarquablement calme, vendredi matin à l'heure de pointe, sur les autoroutes de Flandre et de Bruxelles, indique le Centre flamand de la Mobilité (Verkeerscentrum). Cette fluidité peut s'expliquer par le choix, fait par de plus en plus de personnes, de travailler à distance en raison des strictes mesures posées à la suite du coronavirus.

Vers 8h00, il n'y avait que 13 kilomètres de bouchons sur l'ensemble des autoroutes, principalement sur l'A12 et le ring anversois. "C'est particulièrement peu, même pour un vendredi", indique le Verkeerscentrum. "Sur des portions normalement très fréquentées, comme l'E313 qui va du Limbourg vers Anvers, les choses se passent très bien aujourd'hui. Nous avions déjà vu les embouteillages diminuer ces derniers jours." Vers 08h30, la carte était au vert sur l'ensemble du pays sur le site de Touring Mobilis, qui notait 33 km de files.

"J'ai de la chance que la crèche est ouverte" : à Arlon, des parents profitent de l'ouverture de ces structures pour déposer les enfants

"On se demande où l'on va par rapport aux autres pays. Mais les mesures sont prises, pas d'autres choix que de les appliquer. Aujourd'hui, je n'ai pas d'autre choix que d'aller travailler. J'ai de la chance que la crèche est ouverte. Mais mon fils rentre à l'école après les vacances de Pâques, on verra comment ça se passe", témoigne Michaël. 

Beaucoup d'absents dans une école dans la province de Namur

Les cours seront suspendus dans les écoles à partir de ce lundi 16 mars jusqu'au 3 avril, à la suite des décisions prises lors d'un Conseil national de sécurité. Les établissements scolaires sont cependant invités à maintenir un service d'accueil des enfants. 

Au lendemain de cette annonce, Sarah Yernaux s'est rendue dans une école maternelle et primaire de Bouge dans la province de Namur. "Il faut anormalement calme. Beaucoup d'élèves manquent à l'appel et les parents qui viennent déposer leurs enfants sont inquiets. Ils ont beaucoup de questions à poser. L'école sera-t-elle fermée? Comment sera mis en place le système de garderie? Et si je ne suis pas médecin, puis-je quand même déposer mes enfants à l'école ? Ils ont beaucoup de questions, mais elles restent sans réponse. La direction est prise d'assaut, mais elle n'a pas beaucoup plus d'informations que celles transmises hier soir par le conseil national de sécurité. La direction attend les consignes de la fédération Wallonie-Bruxelles. En attendant, les enfants sont accueillis normalement par les enseignants", explique-t-elle devant l'établissement scolaire.

Bpost s'engage à assurer ses missions, moyennant quelques aménagements

Bpost s'engage à assurer ses missions de service postal universel et la continuité de ses activités, alors que l'épidémie de Covid-19 a contraint les autorités belges à durcir les mesures de lutte contre le virus. L'entreprise postale va néanmoins prendre plusieurs mesures de précaution, qui seront en vigueur jusqu'au 3 avril inclus.

Des Restos du Coeur s'adaptent pour continuer à aider les plus démunis

Plusieurs Restos du Cœur proposeront des repas ou des colis alimentaires à emporter, à défaut de pouvoir offrir leurs services de restauration habituels (cliquez pour voir les détails dans notre autre article). Les établissements de Charleroi, Quiévrain, Verviers, Liège et Namur en font partie. D'autres pourraient aussi prendre des mesures similaires pour s'adapter à la fermeture des bars et des restaurants annoncée par le Conseil national de sécurité.

Les sites du Forem inaccessibles aux demandeurs d'emploi sauf pour des rendez-vous "strictement nécessaires"

À partir de ce lundi 16 mars, tous les sites du Forem, y compris les centres de formation, seront inaccessibles aux demandeurs d'emploi et ce, jusqu'au 3 avril, a annoncé vendredi l'office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi (cliquez pour tous les détails dans notre autre article).

Actiris a décidé vendredi de suspendre tous les entretiens individuels et collectifs dans tous ses locaux. L'office régional bruxellois de l'Emploi basculera dès lundi vers des services 100% numériques jusqu'au 30 avril inclus.

Seules les affaires urgentes seront traitées dans les cours et tribunaux dès lundi

Le Collège des cours et tribunaux a communiqué, vendredi après-midi, aux différentes instances judiciaires en Belgique, plusieurs recommandations en vue de prévenir la propagation du Covid-19. "Doivent être traitées les affaires urgentes pour autant que les conditions sanitaires le permettent", indique le Collège.

"Il est recommandé que chaque entité analyse, en toute loyauté, et avec toute la prudence requise, si et dans quelle mesure les autres audiences peuvent être tenues sans mettre en danger quiconque", précise encore le Collège.

Les commémorations des attentats du 22 mars 2016 n'auront pas lieu

Les commémorations des attentats du 22 mars 2016 à la station de métro Maelbeek et à l'aéroport de Bruxelles-National à Zaventem n'auront pas lieu cette année, a appris de bonnes sources l'agence Belga. L'annulation résulte des mesures prises par le Conseil national de sécurité jeudi soir pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus. Le Conseil de sécurité a décidé d'annuler tous les événements en Belgique. Les attentats de Bruxelles ont fait 32 victimes et des centaines de blessés.

La SNCB maintient son offre et renforce les mesures d'hygiène

La SNCB a confirmé vendredi qu'elle maintenait son offre de trains et qu'elle allait renforcer certaines mesures d'hygiène. La société des chemins de fer belges dit suivre de très près les recommandations du Conseil national de sécurité pour limiter la propagation du Covid-19.

Les travailleurs du sexe du quartier Nord doivent arrêter leurs activités à minuit

Le quartier emblématique de la prostitution au nord de Bruxelles fermera à minuit vendredi soir. La commune de Schaerbeek a informé les travailleurs du sexe qu'ils doivent suspendre leur activités, tout comme les bars et les restaurants, rapporte Bruzz. L'association des travailleurs du sexe Utsopi confirme.

La VUB passe aussi au digital

La Vrije Universiteit Brussel (VUB) passe, à l'instar des universités francophones, à un mode d'enseignement à distance en raison de la propagation du Covid-19, annonce-t-elle vendredi. L'institution ferme ses campus et installations à quiconque dont la présence n'est pas essentielle.

Les visites en prison suspendues jusqu'au 3 avril

Toutes les visites dans les prisons sont suspendues jusqu'au 3 avril, annonce vendredi le ministre de la Justice Koen Geens. En compensation, les détenus recevront 20 euros de crédit d'appel pour s'entretenir avec leur famille. Ceux qui doivent rendre visite à un détenu pour des raisons professionnelles, comme les policiers, les avocats ou les prestataires de soins, conserveront provisoirement leurs accès.

Infocentres et bureaux du SPF Finances fermés

Conformément aux recommandations et mesures prises par le gouvernement dans le contexte exceptionnel lié au Coronavirus (COVID-19), le SPF Finances ne recevra plus de public dans ses infocentres et bureaux.

La gare de Charleroi-Sud déserte ce matin : un voyageur confirme un train rempli au tiers par rapport à d’habitude

Une gare de Charleroi-Sud opérationnelle… mais désespérément vide, ce matin. Notre journaliste Marc Demoustiez n’y a croisé que quelques voyageurs, dont des travailleurs qui confirment que le train qu’ils ont emprunté était, lui aussi, bien peu rempli. "Surtout ce matin : il y a à peu près un tiers du nombre de voyageurs" habituel sur la ligne Erquelinnes-Charleroi, confirme-t-il. "Sur les deux wagons, nous étions à peu près 30 au lieu d’une centaine.” 

 

Vos commentaires