En ce moment
 
 

Coronavirus: le plan d'urgence est déclaré pour tous les hôpitaux en Belgique

  • Covid-19: le plan d''urgence déclenché dans tous les hôpitaux

  • Le plan d''urgence est déclaré pour tous les hôpitaux: "Ça va permettre d''avoir de l''air et de respirer"

 
 
 

Le plan d'urgence a été lancé pour l'ensemble des hôpitaux en Belgique, comme l'a confirmé en direct ce vendredi soir sur RTL-TVI Philippe Devos, président de l'Absym, l'Association Belge des Syndicats Médicaux. "Toutes les opérations à partir de demain (samedi) sont annulées, sauf les opérations urgentes", a expliqué Philippe Devos.

"Ça veut dire qu'on va commencer à vider les hôpitaux. Puisqu'on sait que quand les patients viennent d'être opérés, ils doivent rester quelques jours à l'hôpital. Donc on sait que pour libérer des lits, il va falloir environ cinq à six jours. En prenant cette mesure ici, on va dégager de la place pour les futurs patients atteints du coronavirus d'ici la fin de la semaine prochaine. C'est une mesure qui est encore un niveau au-dessus de ce qui était pris jusqu'à présent dans les hôpitaux", a précisé le président de l'Absym.

Toutes les consultations et opérations programmées jusqu'au 3 avril sont donc suspendues. La mesure vise à permettre aux hôpitaux et aux personnels soignants de se concentrer principalement sur les patients infectés par le coronavirus et sur les urgences hospitalières.

Les visites dans les hôpitaux sont interdites, sauf pour les groupes suivants:

  • Volontaires et stagiaires : un système d'enregistrement doit être prévu;
  • Un ou deux parents (ou assimilés) de nouveaux-nés et d'enfants de moins de 18 ans hospitalisés;
  • Les parents proches de personnes en phase critique ou finale de leur vie;
  • Accompagnement pour les consultations ou examens nécessaires par 1 personne (de confiance) au maximum.

Les consultations, examens et interventions urgentes et nécessaires peuvent cependant être maintenues. Il s'agit par exemple des examens pour la détection de cas de cancer. Les thérapies courantes, telles que la chimiothérapie, dialyse, etc. ou les rééducations peuvent aussi être maintenus.

Pour éviter cette saturation des hôpitaux, et arriver à réduire le nombre de morts de cette maladie

"C'est une mesure qui fait partie du plan d'urgence, donc ça signifie qu'on s'attend à accueillir plus de patients dans les prochains jours. Ça va permettre d'avoir de l'air et de respirer pendant les prochains jours. Il faut que les patients comprennent que si les opérations sont annulées, c'est pour éviter cette saturation des hôpitaux, et arriver à réduire le nombre de morts de cette maladie", a commenté Philippe Devos en direct sur RTL-TVI ce vendredi soir.

Christe Morreale était également invitée dans l'émission spéciale sur le coronavirus. La ministre de l'Emploi, de la Formation, de la Santé et de l'Action sociale a indiqué que les patients concernés par les annulations seront prévenus. "Tous les jours on a un monitoring du nombre de places qui sont disponibles pour pouvoir accueillir les patients qui devraient être hospitalisés. On essaie de s'assurer qu'en fonction de l'évolution et des informations qu'on a, les informations correspondent au nombre de places qu'on pourrait avoir si jamais des patients devaient arriver dans les hôpitaux", a-t-elle précisé.




 

Vos commentaires