En ce moment
 
 

La frite belge menacée? L’Europe veut s’attaquer à l’un de ses secrets de fabrication

La Commission européenne s'inquiète du mode de cuisson de nos frites, une double cuisson qui fait tout le secret et le croustillant des frites belges!
Mais cuire deux fois, c'est deux fois plus d'acrylamide, une substance chimique qui serait cancérigène et que la commission européenne veut éradiquer de notre alimentation. La frite belge serait donc menacée.

Ben Weyts, le ministre flamand du Tourisme s'en inquiète, il a interpellé le commissaire en charge de la santé. Pas question de toucher au patrimoine belge, dit-il. Même son de cloche du côté des forains de Bruxelles. Patrick de Corte, leur président, s’est confié à Loïc Verheyen. "C’est obligatoire pour avoir de bonnes frites. Il faut cuire la frite en deux fois. Si vous la cuisez en une fois, la saveur de la ne sera pas pareille. Ce n’est pas la même chose. Je pense que ce serait vraiment une catastrophe. Les frites ne seraient plus si bonnes. Je me méfie parce que les gens de l’Europe, ils ne réfléchissent pas tout le temps à ce qu’ils peuvent faire comme loi. Je pense que ce serait très grave pour la frite, donc ça m’inquiète quand même".

Vos commentaires