En ce moment
 
 

Bravant les pressions, elle a fait chuter 3 ministres et dirigé l'affaire Cools: la juge Ancia prend sa retraite

Bravant les pressions, elle a fait chuter 3 ministres et dirigé l'affaire Cools: la juge Ancia prend sa retraite

Véronique Ancia, 60 ans, va quitter le Palais de justice de Liège. La carrière de la juge aura notamment été marquée par l’assassinat de l’homme politique André Cools ou encore par l’affaire Agusta.

Son nom est associé à plusieurs affaires qui ont marqué la Belgique ces dernières années. La carrière de la juge Ancia, qui s’est confiée à Sudpresse, est relatée par Céline Praile de Bel RTL.

A 36 ans à l'époque, elle doit se rendre sur les lieux de l'assassinat d'André Cools, le corps de l'homme d'Etat git sur le parking de son immeuble. C'est le début d'une affaire qui va l'occuper pendant 9 ans... Des années à suivre des dizaines de pistes, interroger des milliers de personnes pour débusquer les commanditaires de cet assassinat. Des années sous pression, celle des médias, celle des mécontents et des envieux mais Véronique Ancia ne regrette rien, si c'était à refaire elle recommencerait même.

En fouillant dans différents dossiers, elle avait aussi mis au jour l'affaire Agusta... Les ministres Spitaels, Mathot et Coeme avaient versé des pots de vin à la firme d'hélicoptères italienne du même nom pour qu'elle vienne s'installer à Bierset. Les trois ministres avaient tous démissionné. Véronique Ancia a aussi permis la condamnation de l'avionneur français, Serge Dassault.

Vos commentaires