En ce moment
 

Le ramonage de sa cheminée obligatoire selon la loi: qu'en est-il des assurances?

Les prix de l'énergie ne font qu'augmenter et le moyen le moins cher pour se chauffer, c'est le bois. Alors, attention, si vous avez fait le plein de bûches ces derniers jours, pensez aussi à ramoner votre cheminée. C'est prévu par la loi, mais ce n'est pas obligatoire au niveau des assurances. Fanny Dehaye et Catherine Van Zeveren se sont renseignées pour le RTL info 13h.

Hérissons en main, les ramoneurs rencontrés par notre équipe RTL info ont une dizaine de clients à voir aujourd'hui.

"C'est le moment où les gens commencent à rallumer les feux, explique Paul Palmans, responsable d'une entreprise de ramonage. On constate alors qu'il n'y a plus de tirage, et alors le poêle fume… Il y a toutes sortes de raisons qui font que, et alors c'est la panique".

Pour un ramonage de votre cheminée, comptez une soixantaine d'euros. La législation vous impose cet entretien chaque année, et il doit être réalisé par un technicien, certificat à l'appui. Mais si on ne ramone  pas, que se passe-t-il alors ?

"Quand il y a un feu de cheminée, au départ, ça couve, ça couve, ça couve. Et puis ça se débouche et ça commence à s'activer, vous avez des flammes d'un mètre qui sortent par la cheminée, ça retombe sur le toit, et là c'est parti pour l'incendie complet. L'autre danger s'une cheminée non ramonée, c'est que vous ne savez plus évacuer les gaz nocifs", explique encore le spécialiste. 

Seul ou avec l'aide d'un professionnel, le particulier est-il toutefois couvert par son assurance s'il ne cède pas à son obligation ?

"Normalement les feux de cheminée sont couverts, explique Wauthier Robijns, porte-parole d'Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances, même si l'assuré n'est pas en mesure de produire un certificat de ramonage établi par un ramoneur extérieur. Si le bâtiment est dans un mauvais état d'entretien, la compagnie d'assurance  va payer pour le sinistre et pourrait par la suite décider de résilier le contrat de quelqu'un qui néglige son habitation". 

Vos commentaires