En ce moment
 

Le tax shift prend effet dans quelques jours: voici quel sera l'impact sur votre salaire

La réforme fiscale qui vise à doper la compétitivité des entreprises, à améliorer l'emploi et à renforcer le pouvoir d'achat a été approuvée vendredi à la Chambre. Au 1er janvier, les plus bas salaires toucheront 80 euros net en plus par mois.

Le fameux "tax shift" prend effet dans quelques jours, dès le 1er janvier 2016. Une réforme qui va avoir des conséquences sur votre salaire net. Le ministre des finances a ainsi publié une série d'exemples. Pour un salaire brut de 1.500 euros, le salaire minimum, le net du travailleur va ainsi augmenter de presque 80 euros.

Les plus gros salaires bénéficieront aussi de cette réforme, mais plus le brut est élevé, moins l'augmentation sera sensible. Un travailleur qui a un salaire de 2.100 euros brut par mois aura ainsi presque 70 euros de plus en poche. Pour les salaires de 2.800 à 3.300 euros brut, le gain ne sera plus que de 60 euros. Et pour les hauts revenus, qui touchent un salaire jusqu'à 5.500 euros brut, l'augmentation du net sera inférieure à 40 euros.


Mais d'où vient cet argent ?

Le gouvernement va agir via le précompte professionnel. En 2015, pour un salaire brut de 2.800 euros, le précompte professionnel s'élevait ainsi à 860 euros. C'est sur cette variable que les autorités vont jouer et ne retireront plus que 800 euros en 2016, ce qui fait un gain de 60 euros pour le travailleur.

Attention, retenons bien que le "tax shift" n'est pas un cadeau, mais un glissement fiscal visant à favoriser les revenus du travail, et avec une priorité donnée aux bas salaires. Mais cet argent vient en fait d'une augmentation des taxes, notamment sur les produits tels que l'alcool, le tabac, les sodas, le Diesel, le précompte mobilier ou encore sur des opérations de chirurgie esthétique.

Vos commentaires