En ce moment
 
 

Levée de l'interdiction des voyages non-essentiels: pourrez-vous faire une "journée shopping" à l'étranger ?

Levée de l'interdiction des voyages non-essentiels: pourrez-vous faire une
© Image Belga
 
 

Mercredi, de nouvelles mesures ont été communiquées par nos autorités politiques. Parmi celles-ci, il y a la levée de l'interdiction des voyages non-essentiels. En d'autres mots: vous pourrez, à partir du 19 avril, quitter la Belgique sans devoir vous justifier, sans 'raison impérieuse'. Même si cette décision vient d'une certaine pression de l'Europe qui n'aimait pas le côté 'interdiction' (elle préfère 'déconseille fortement'), ça ne signifie pas que vous pouvez voyager sans contrainte.

Cette semaine, de nombreuses personnes ont contacté la rédaction via le bouton orange Alertez-nous de RTL info. "Pouvons-nous retourner en France pour faire nos courses ?", se demande Coralie. "Est-ce qu'un voyage d'un jour est autorisé? Avec ou sans test? Est-ce qu'un Belge peut aller faire ses courses aux Pays-Bas?", poursuit André. Comme toujours, les réponses sont compliquées…

Une frontière a deux côtés

Rappelons d'abord qu'une frontière n'appartient pas à la Belgique, mais à la Belgique et à la France, les Pays-Bas, l'Allemagne ou le Luxembourg. Il ne suffit pas que la Belgique dise "Vous pouvez quitter le pays sans raison", il faut également que le pays de destination dise "Vous pouvez venir sans problème". Le message général est "Evitez les déplacements non-essentiels", mais il n'y a pas toujours d'interdiction formelle, ni de contrôle systématique au frontière. Voyons au cas par cas.  

FRANCE

La situation sanitaire reste très tendue chez nos voisins du sud. Le 3 avril, le gouvernent a annoncé une série de mesures restrictives, qui perdurent au moins 4 semaines, donc au moins jusqu'au 1er mai. Parmi ces mesures, les Français eux-mêmes ne peuvent se déplacer que dans un rayon de 10 km autour de leur domicile (hors travail, urgence, etc). Concernant les Belges, seuls les transfrontaliers sont exemptés de la preuve d'un test négatif. Par transfrontaliers, la France entend: les Belges qui se déplacent dans un rayon de 30 km autour de leur résidence, et pour moins de 24 heures. A vous de sortir votre compas, mais certains Belges peuvent donc aller faire leurs courses dans le nord de la France.

PAYS-BAS

Nos voisins du nord s'en sortent un peu mieux, mais restent très prudents au niveau de leurs frontières. Comme pour la France, la frontière n'est pas fermée pour les Belges. Il ne faut pas montrer de test PCR négatif récent si vous y entrez avec votre voiture, en revanche vous devez respecter la règle de la quarantaine. Il y a des exceptions à cette quarantaine, mais uniquement si vous êtes un étudiant ou un travailleur transfrontalier obligé d'aller aux Pays-Bas, ou si vous êtes Belges et que vous devez rendre visite "à un parent, un enfant, un conjoint ou un partenaire". Bref, pas de shopping d'un jour possible.

ALLEMAGNE

Nos voisins de l'est surveillent également leurs frontières, et le pays est confiné jusqu'au 18 avril (magasins non essentiels et restaurants fermés). On ignore s'ils rouvriront par la suite. En Allemagne,  la Belgique n'est pas considérée comme très dangereuse (elle est simplement "à risque"). De plus, selon la province - le Länder, en ce qui nous concerne, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et Rhénanie-Palatinat - les règles peuvent différer.

Par exemple, sur cette page de FAQ, on apprend que "la frontière n'a jamais été fermée entre la Rhénanie du Nord et la Belgique". On peut donc techniquement s'y rendre en voiture. Même topo pour l'autre Landër frontalier avec la Belgique. Sur cette page concernant la Rhénanie-Palatinat, on apprend que, même sans test PCR négatif, le "trafic frontalier local pour moins de 24 heures" est exempt de quarantaine.

Bref, on peut s'y rendre, mais pour l'instant ça n'a pas grand intérêt car tout est fermé actuellement.

LUXEMBOURG

C'est le pays le plus cool par rapport aux voyageurs. Cette page officielle du gouvernement luxembourgeois l'indique clairement: "les citoyens de l'Union européenne (donc les Belges) sont libres d'entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, indépendamment de l'objet du séjour et pas uniquement pour rejoindre leur domicile". Il n'y a pas de contrôles aux frontières, ni de quarantaine, ni de test obligatoire. Les restrictions ne s'appliquent que si vous vous rendez au Luxembourg par les airs, mais c'est plutôt rare. Vous pouvez donc vous rendre au Luxembourg sans crainte. Les terrasses des bars et restaurants y sont ouvertes de 6h à 18h, les magasins aussi (avec règles, comme 1 client par 10 m2).

Et le retour ?

Pour ceux qui rentrent en Belgique en provenance d'un pays étranger, mais qui se déplacent en voiture, bus ou train, il ne faut pas remplir le fameux formulaire "Passenger Locator" s'ils ont passé moins de 48h en dehors du royaume.

C'est ce formulaire numérique qui, une fois dûment complété, vous aurait signalé la procédure à suivre (test/quarantaine). Mais si vous allez faire du shopping (pour autant que vous y parveniez…) en Allemagne, en France ou au Luxembourg, et que ça dure moins de 48h, vous ne devez donc pas remplir ce formulaire.

Liens officiels

Ce que le SPF Affaires étrangères conseille par rapport à l'Allemagne

Ce que le SPF Affaires étrangères conseille par rapport à la France

Ce que le SPF Affaires étrangères conseille par rapport aux Pays-Bas

Ce que le SPF Affaires étrangères conseille par rapport au Luxembourg

Informations officielles pour les voyageurs désirant se rendre en Allemagne

Informations officielles pour les voyageurs désirant se rendre en France

Informations officielles pour les voyageurs désirant se rendre aux Pays-Bas

Informations officielles pour les voyageurs désirant se rendre au Luxembourg




 

Vos commentaires