Pourquoi recevez-vous toujours des coups de fil publicitaires malgré votre inscription à la liste "Ne m'appelez plus" ?

Pourquoi recevez-vous toujours des coups de fil publicitaires malgré votre inscription à la liste

Au cours du premier semestre de cette année, pas moins de 1.420 personnes ont introduit une plainte auprès du SPF Economie après avoir reçu des appels téléphoniques publicitaires malgré le fait qu'elles étaient inscrites sur la liste "Ne m'appelez plus", rapportent ce mardi Het Nieuwsblad et De Standaard. Le nombre de plaintes au cours de ces six premiers mois est plus important que celui enregistré sur l'ensemble de l'année précédente.


Normalement, plus d'appel intempestif

En théorie, les personnes qui s'inscrivent sur la liste "Ne m'appelez plus" ne doivent plus recevoir des appels téléphoniques publicitaires. La législation oblige en effet les sociétés ou organisations qui font du télémarketing à tenir compte de cette liste. Quelque 670.000 Belges se sont déjà inscrits.


Jusqu'à 60.000€ d'amende: voilà pourquoi porter plainte

Mais ça, c'est la théorie. En pratique, certaines sociétés de télémarketing passent outre cette obligation. Des moyens existent pour les contraindre, mais pour cela, il faut porter plainte. Lorsque les entreprises continuent à appeler des personnes inscrites, elles reçoivent d'abord un avertissement, puis si elles persistent, elles s'exposent à des amendes pouvant aller jusqu'à 60.000 euros.


Vos commentaires