En ce moment
 

Rush chez les dentistes en cette fin d'année: "On est obligé de refuser des patients" (vidéo)

Dans un cabinet de Charleroi, l’agenda des 14 dentistes est complet depuis le début du mois. Les demandes par téléphone affluent.

Seul espoir, une annulation. Une place rapidement prise par les urgences.

"Ils ne s’y sont pas pris à temps donc il est compliqué, quatre jours avant la fin de l’année de trouver une place. Cela fait 15 jours qu’on a beaucoup de demandes pour détartrage notamment car ils seront moins remboursés l’année prochaine. Donc, ils veulent absolument une visite cette année", explique Julie Devillers, assistante dentaire.

Avec les vacances, il y a moins de disponibilités. Bien des dentistes sont en congés. Les enfants sont nombreux dans les cabinets et il y a les interventions plus esthétiques pour les photos de fin d’année.

"Cela ajoute du rush au rush et entre ces cas, on essaye de glisser quelques rendez-vous annuels mais je vous avoue qu’on est obligé de refuser", déclare Thomas Noirhomme, dentiste.


"Le traitement sera plus compliqué et plus coûteux"

Depuis 2016, la plupart des soins sont mieux remboursés en cas de passage chez le dentiste  l’année précédente. Il s’agit d’encourager les contrôles réguliers pour déceler les problèmes le plus tôt possible.

"Une carie qui va dégénérer va peut-être se transformer en traitement de racine ou dévitalisation et forcer le médecin à prescrire des antibiotiques et donc le traitement sera plus compliqué et plus coûteux", souligne le dentiste Hadrien Duterme.

Avis aux retardataires : il n’est pas trop tôt pour planifier votre prochaine visite mais ce sera en 2018.

Vos commentaires