En ce moment
 
 

Un masque et deux filtres pour chaque Belge? Les communes s’organisent

Un masque et deux filtres pour chaque Belge? Les communes s’organisent
 
CORONAVIRUS
 

La première ministre a annoncé vendredi que le gouvernement fédéral s'engageait à ce que tous les Belges reçoivent un masque et deux filtres. Mais comment l’Etat va-t-il s'organiser ? Quelle est la stratégie de production et de distribution ? Rien n'est encore très clair mais les communes prennent les devants, comme à Liège.

Autour de Liège, 24 communes se sont associées pour un total de 625.000 habitants. Elles ont commandé 900.000 masques à un fabricant de vêtements belge qui fait tourner ses ateliers au Portugal et en Bulgarie. Le coût est environ de deux la pièce. Pour garantir deux masques par personne, les 350.000 restants seront fabriqués par des couturiers et couturières volontaires. Ils sont déjà plus de 800 à s’être manifestés, et ils commencent à recevoir le matériel nécessaire.

Les bénévoles à la rescousse du gouvernement

Jean-Cristophe Peterkenne, le secrétaire général de Liège Métropole, détaille le contenu du colis envoyé aux bénévoles : "Il y a d’abord le tissu, 100 pièces de tissu découpées par les entreprises de travail adapté, deux sociétés qui sont situées en région liégeoise. Puis, il y a une denrée rare:  les élastiques et évidemment le fil à coudre avec le tutoriel".

C’est le ministre de l’Intérieur Koen Geens qui est en principe chargé d’agir dans la foulée du Conseil national de sécurité. Il a déjà déclaré qu’il ne parviendrait pas à fournir deux masques à chaque citoyen pour le 4 mai, le délai étant beaucoup trop court. Mais la situation sera peut-être pour lui moins compliqué que prévu. Les initiatives citoyennes au niveau local se multiplient, notamment via la plateforme faitesvotremasquebuccal.be. Un peu partout les machines à coudre s’activent, les solutions comme à Liège se mettent en place. Les questions d’argent viendront plus tard.

Une livraison avant le 4 mai ?

"Evidemment, cela constitue des coûts qui n’étaient pas prévus pour les villes et communes et donc j’imagine qu’après il y aura un grand débriefing et on verra bien s’il y a des prises en charge ultérieures. Mais pour le moment la priorité, c’est d’essayer de donner deux masques à chaque Liégeois, à l’échelle des 24 communes de l’arrondissement", précise Jean-Cristophe Peterkenne.

Tout est fait pour aller au plus vite. Les premières livraisons aux citoyens pourront-elles être effectuées avant le 4 mai ? Cela risque d’être très compliqué.

> CORONAVIRUS en Belgique: toutes les infos

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

> CORONAVIRUS: RTL INFO répond à vos questions


 

 




 

Vos commentaires