En ce moment
 
 

Un problème informatique a empêché la DIV d'immatriculer de nombreux véhicules pendant une semaine

Un problème informatique a empêché la DIV d'immatriculer de nombreux véhicules pendant une semaine

Plusieurs témoignages venant de notre bouton orange Alertez-nous nous ont signalé des problèmes informatiques à la DIV (Direction pour l'Immatriculation des Véhicules). Des problèmes qui ont duré une semaine, empêchant toute immatriculation par le canal le plus rapide. Ces problèmes ont été résolus hier, selon le SPF Mobilité et Transports.

Depuis le 1er janvier 2014, le site WebDIV est le canal principal de la DIV pour commander de nouvelles plaques d'immatriculation. C'est votre assureur qui fait cette démarche pour vous, même s'il est toujours possible de passer en personne dans un des bureaux de la DIV répartis dans tout le pays pour faire sa demande de plaque "à l'ancienne". Une fois demandée par internet, vous recevez ensuite votre plaque par la poste dès le lendemain.


Bug avec la nouvelle version du site

Actuellement, selon le site du SPF Mobilité, entre 75% et 80% de toutes les immatriculations passent par le site WebDIV. Et c'est justement ce site qui a connu un problème la semaine écoulée. "On a mis en ligne une nouvelle version du site et on a connu des soucis techniques", détaille Charlotte van den Branden, porte-parole du SPF Mobilité et Transports. Résultat : "On n'a plus pu immatriculer du tout", via ce canal. "On a travaillé dessus une semaine et le problème a été résolu hier."


Passer en personne dans un bureau prend beaucoup plus de temps que par internet

Les assureurs n'ont pas eu de surprise : "Ils ont reçu une notification de la part de la DIV expliquant le problème et leur demandant de mettre en attente certaines demandes." Mais certaines personnes pressées de recevoir leur plaque ont tenté de l'obtenir en allant sur place, au bureau le plus proche, sans réel succès.

C'est le cas de Laura, de Charleroi, qui nous a alertés via notre bouton orange Alertez-nous. Ses plaques ayant été volées, elle était logiquement pressée d'en récupérer de nouvelles. Puisque son assureur était bloqué par le bug informatique, "je me suis rendue à la DIV à Gosselies pour faire les démarches. Et là, on m'annonce que c'est sur rendez-vous et qu'ils m'en fixent un le mercredi 9. "

Une démarche inutile donc, puisque normalement, son assureur a dû pouvoir introduire sa demande par internet depuis que le bug est réparé. Elle devrait donc recevoir sa plaque aujourd'hui ou demain.

Vos commentaires