En ce moment
 
 

Vaste opération antiterroriste: "Des personnes recherchées et potentiellement dangereuses n'ont pas été interpellées"

  • Grande opération antiterroriste: Dominique Demoulin et André Jacob sont en plateau

  • Grande opération antiterroriste: André Jacob est l

  • Menace terroriste: des dizaines de perquisitions et 12 arrestations la nuit dernière !

  • Grande opération antiterroriste: Simon François est en direct du parquet fédéral

 
 
 

Trois hommes ont été inculpés ce samedi en Belgique de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste" après une vague de perquisitions en urgence dans la nuit, avec en toile de fond des menaces autour du match Belgique-Irlande de l'Euro. Au total, 40 perquisitions se sont déroulées dans 16 communes, principalement à Bruxelles. 


"Il manque l'essentiel, des armes ou des explosifs"

Peut-on dire ce samedi soir qu'une cellule terroriste a été démantelée ? "En partie seulement. Malgré l’importance des perquisitions réalisées la nuit dernière, il manque l’essentiel. Ce sont les éléments matériels, autrement dit des armes ou des explosifs. On n’en a pas trouvés, malgré les 152 boxes de garage par exemple qui ont été visités. Donc, selon mes sources, certaines personnes recherchées et potentiellement dangereuses n’ont pas été interpellées", assure Dominique Demoulin en direct dans le RTLinfo 19h.

Notre journaliste spécialiste du terrorisme estime qu’un coup de filet d’une telle envergure ne peut pas s’improviser."Plusieurs centaines de policiers étaient sur le terrain. On ne peut pas les rappeler comme ça une heure avant. Donc, il semble bien que ce soit un dossier sur lequel la police travaillait depuis plusieurs jours mais la menace s’est précisée et les choses se sont accélérées dans les heures qui ont précédé ces perquisitions qui ont donc été menées un peu dans l’urgence. Le parquet fédéral le reconnaît d’ailleurs dans son communiqué. Il fallait agir rapidement avant un éventuel attentat", souligne Dominique Demoulin.


"On tape large en espérant trouver les explosifs et arrêter cette menace qui pour moi est réelle"

Pour André Jacobs, également présent ce samedi soir en plateau, la police a bien fait de mener ces perquisitions la nuit dernière."Il ne faut pas que l’on nous reproche que l’on savait et que l’on a rien fait. Je crois que cela influence quand même la décision du parquet et des décideurs d’intervenir maintenant même si on n’a pas encore tout. On tape large en espérant trouver les explosifs et arrêter cette menace qui pour moi est une menace réelle", confie le commissaire honoraire à la Sûreté de l’Etat.

Des lieux de rassemblement à Bruxelles étaient visiblement visés, notamment la fan zone à la place Rogier, où un écran géant avait été installé pour suivre le match des Diables Rouges ce samedi après-midi."Mais, selon mes informations, cela est de la pure spéculation d’affirmer que c’est cet endroit-là spécifiquement qui était visé", indique Dominique Demoulin.


 




 

Vos commentaires