En ce moment
 

La viande Blanc Bleu Belge génétiquement modifiée: "Tellement de muscles que les veaux ont du mal à naître et qu'il faut des césariennes"

En marge du scandale Veviba, l’émission C’est pas tous les jours dimanche s’est aussi intéressée au savoir-faire wallon. L’élevage du Sud du pays n’est-il pas victime du Blanc Bleu Belge, la race de vache qui faisait jusqu’ici notre fierté ? Pour certains, sa viande manque goût et a donc peu de succès à l’exportation. Mais est-ce vraiment l’objectif d’exporter ou la consommation des Belges suffit-elle ? Est-ce viable ? On parle de prix bradés, tout comme la qualité. Les défenseurs de l’environnement pointent aussi du doigt des bêtes génétiquement modifiées, contraires aux valeurs bio.


"Le Blanc Bleu Belge a été développé de manière à produire le plus de viande possible sur une bête"

Deux camps se sont opposés sur le plateau. Laurens De Meyer, conseiller en politique Nutrition et agriculture au Bond Beter Leefmilieu, a remis en cause la qualité de la viande blanc bleu belge. "On constate que le Blanc Bleu Belge a été développé de manière à produire le plus de viande possible sur une bête. C’est surtout un effet économique, essayer de mettre sur le marché la viande la moins chère possible, mais dans la réalité ce n’est pas très intéressant. On constate que nos voisins ne sont pas très intéressés et il y a une surproduction, donc on doit chercher des marché comme la Chine, l’Afrique, l’Asie en Générale, des pays qui ne sont pas intéressés par la qualité, mais simplement par une production en vrac", a-t-il expliqué.


"Notre Blanc Bleu, c’est le champion du monde toute race, toute catégorie"

Cette déclaration a fait bondir les deux éleveurs présents sur le plateau qui ont affirmé que la qualité de notre viande était reconnue dans le monde entier. "Notre Blanc Bleu, c’est le champion du monde toute race, toute catégorie, en commençant par l’environnement d’après sa très faible émission de gaz à effet de serre. Le Blanc Bleu offre tous les goûts. Il n’y a que le Blanc Bleu qui est capable de donner ça aux consommateurs. Il n’y a aucune race qui sait donner le morceau de steak super diététique, qui est aussi diététique qu’un morceau de poulet sans peau. D’ailleurs au Texas, dans les pharmacies, le Blanc Bleu est vendu comme une viande anti-cholestérol", a argumenté Jean-Marie Kest, éleveur.


"Une race génétiquement développée pour avoir beaucoup de muscles et qui a du mal à naître de manière naturelle"

De son côté, Sébastien Snoeck, expert agriculture et élevage chez Greenpeace, a mis en avant les problèmes de modifications génétiques chez le Blanc Bleu. "Le Blanc Bleu est une race qui, génétiquement, a été développée pour avoir beaucoup de muscles et qui a du mal à naître de manière naturelle. Donc il faut des césariennes. Il y a donc des pays qui sont opposés à notre viande à cause de ces césariennes", a-t-il affirmé.

Vos commentaires