En ce moment
 

Nouveau logo pour la Wallonie: "Je ne comprends pas qu'on fasse quelque chose d'aussi ridiculement bête"

Nouveau logo pour la Wallonie:

Cette semaine, le gouvernement wallon a décidé d’harmoniser le logo de tous les organismes qui dépendent de lui. Sur tous figureront désormais un coq wallon et donc rouge. Sud Presse estime que cette évolution esthétique coûtera des millions. Mais le Ministre wallon du Budget Christophe Lacroix dément l’information.

Christian Carpentier, chef d’édition à SudPresse, estime que cette idée est complètement farfelue : "en pleine affaire Publifin, savoir que des gens ont passé six mois à pondre une charte graphique de 176 pages, je ne comprends pas qu’on fasse quelque chose d’aussi ridiculement bête".

Le ministre du budget, Christophe Lacroix, a assuré sur Bel RTL que ce changement n’allait rien coûter, que le remplacement des logos se ferait au fur et à mesure. "Est-ce qu’on croit vraiment qu’on va laisser des bus cohabiter avec des anciens et des nouveaux logos pendant 20 ans ? On va tout changer et cela va coûter des centaines de milliers d’euros voir des millions" affirme Christian Carpentier.

Alain Raviart estime lui surtout qu’il y a trop de logos différents. "Ca va dans tous les sens, ‘Wallonie-Bruxelles-International’, il y a trois logos différents. Avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, il y a deux coqs avec des graphismes différents. Ce qui est terrible, c’est qu’il n’y a pas de réflexion globale. On superpose des choses et ça ne ressemble à rien".

L’expert en communication Michel Henrion est séduit. "Enfin, on revient aux fondamentaux. On revient à quelque chose qui est reconnu de Mouscron à Verviers et qui suscite de l’émotion". Et sa couleur ? "Peu importe qu’il soit rouge, bleu ou vert, il faut qu’il soit reconnu" ajoute Michel Henrion.

"Je suis sûre que la plupart des Wallons ne s’en soucient pas tellement, estime Mia Doornaert, éditorialiste au Standaard. En Flandre, on a changé les logos il y a quelques années, ça a fait un peu de débat. Le vrai gaspillage, c’est que la Belgique soit représentée par 3 agences différentes à l’étranger".

Vos commentaires