En ce moment
 
 

François Civil l'acteur qui cartonne dans tous les genres

François Civil l'acteur qui cartonne dans tous les genres
L'acteur François Civil au 44e festival du film américain de Deauville, le 4 septembre 2018CHARLY TRIBALLEAU

C'est son année. Après ses rôles remarqués dans "Le Chant du loup" et "Celle que vous croyez", François Civil sera mercredi la vedette de la comédie romantique "Mon Inconnue". Une forme de consécration pour cet acteur de 29 ans, qui affiche déjà près de 15 ans de carrière.

C'est alors qu'il était encore collégien que ce brun au sourire charmeur a débuté au cinéma. Les hasards d'un spectacle d'école - dans lequel il est repéré par une directrice de casting - amènent ce fils de profs pour la première fois sur un plateau de cinéma à 14 ans, pour la comédie "Le Cactus" de Gérard Bitton et Michel Munz.

"Après je me suis vraiment prêté au jeu", raconte à l'AFP celui qui se définit comme "optimiste et assez heureux", et a eu envie de faire ce métier pour "se mettre dans des situations, enfiler des costumes, faire rire sa famille et ses amis".

Il joue notamment dans une série sur Disney Channel, "Trop la classe", qui "lui apprend beaucoup en professionnalisme", et dans "Soit je meurs, soit je vais mieux" de Laurence Ferreira Barbosa, qui "développe sa curiosité pour un cinéma d'auteur", se souvient-il.

"Très jeune, j'ai été sensibilisé à des cinémas divers", de Chaplin à Spielberg ou Demy, se souvient-il. "Peut-être que mon éclectisme dans mes choix découle de ça".

Suivront notamment "Bus Palladium" de Christopher Thompson, "Elles" de Malgorzata Szumowska avec Juliette Binoche, ou des courts métrages d'Igor Gotesman, Pierre Niney ou Hugo Gélin. Des amis avec lequel il retravaille sur la mini-série "Casting(s)" sur Canal+, produite par Hugo Gélin.

Dix ans après ses débuts, c'est "Five" d'Igor Gotesman, comédie sur une bande de copains dans laquelle il joue le rigolo de la troupe, qui contribue à révéler François Civil.

Il est aussi dans la série à succès "Dix pour cent", dans laquelle il incarne le jeune comédien débutant Hippolyte, et dans "Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch, sur le monde de la vigne.

- "Côté enfant" -

En ce début d'année, tout s'accélère pour lui. Dans "Le Chant du loup" d'Antonin Baudry, film à suspense ambitieux, il est un sous-marinier expert en acoustique -une "oreille d'or"-, aux côtés de Mathieu Kassovitz, Reda Kateb et Omar Sy.

Dans un autre registre, il est un amoureux berné sur les réseaux sociaux par une quinquagénaire qui ment sur son âge dans "Celle que vous croyez" de Safi Nebbou, avec Juliette Binoche.

"Il a quelque chose de commun avec Juliette Binoche, c'est ce côté enfant", note Safi Nebbou. Antonin Baudry relève aussi son versant "très enfantin", une "candeur, une sincérité, une honnêteté".

Hugo Gélin, réalisateur de "Mon Inconnue", met en avant son côté "séduisant au possible", "l'empathie immédiate" qu'il suscite et sa capacité à changer de registre.

"Il a un vrai éventail de jeu", dit-il. "François peut être très drôle quand il joue avec Benjamin Lavernhe (son ami dans le film, ndlr), et aussi être sensible, fin, profond".

Dans "Mon Inconnue", il incarne un jeune écrivain propulsé dans un monde où il n'aurait jamais connu sa femme. Un rôle qui a valu le prix d'interprétation au festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez en janvier au comédien, qui reconnaît être dans "une année charnière professionnellement".

"Les gens voient ça comme un accomplissement, mais pour moi, c'est un jour après l'autre", tempère-t-il. "Ça fait 15 ans que je fais ce truc là, et j'ai connu des années où il ne se passait rien, juste après des années où il s'était passé plein de trucs", poursuit-il. "Ça me fait relativiser...".

Il aimerait faire "un film inclassable", se plaît à se projeter dans la peau d'un sportif ou d'un avocat, mais veut "laisser les scénaristes et réalisateurs l'imaginer dans des rôles différents".

En attendant, il tiendra le rôle principal de "Deux moi" de Cédric Klapisch aux côtés d'Ana Girardot, dont la sortie est prévue en fin d'année.

Vos commentaires