En ce moment
 
 

La 10ème symphonie de Beethoven: est-il possible de terminer ce morceau inachevé grâce à l'intelligence artificielle?

La 10ème symphonie de Beethoven: est-il possible de terminer ce morceau inachevé grâce à l'intelligence artificielle?
© RTL INFO

Cette année, ce sera les 250 ans de la naissance d’un des plus grands artistes de l’histoire : Ludwig van Beethoven, encore joué partout dans le monde. Même les artistes les plus récents utilisent encore ses mélodies. Il est l’auteur de 9 symphonies magistrales. Et est n’avait couché que quelques notes de sa dixième symphonie sur un carnet lorsqu’il est mort en 1827. Une équipe de musicologues et informaticiens allemand tentent de prolonger cette dixième Symphonie grâce à l’intelligence artificielle.

Un morceau encore à l’épreuve et ne dépassant pas une minute : c'est tout ce que de ce que les historiens ont retrouvé des notes d’une 10ème symphonie que Ludwig Van Beethoven. Et puisque l’histoire n’arrive pas à faire mieux, 

La science, et aujourd’hui, l’intelligence artificielle, affirme être capable de compléter l’œuvre inachevée. Il suffirait d’apprendre tous les morceaux de Beethoven à un ordinateur. Et demander à un autre de créer de la musique qui y ressemble.

Le tout arbitré par un algorithme complexe. "Les deux cerveaux vont jouer l'un avec l'autre, en compétition : un qui va essayer de générer du Beethoven, et l'autre qui va essayer d'identifier si une musique c'est du Beethoven ou pas du Beethoven", explique Damien Ernst, professeur spécialiste de l’intelligence artificielle à l'Université de Liège. "Et en jouant l'un contre l'autre, pendant des jours ou pendant des mois, vous arrivez à une situation où le deuxième cerveau arrive à générer du Beethoven."

Un style inimitable ?

On sait déjà que pour les peintres, la technique qui consiste a copier le style est assez maîtrisée, mais un ordinateur peut-il réellement inventer une partition à la place de l’artiste ?

Gergely Madaras, directeur musical de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, voudrait entendre le résultat... mais ne se fait pas beaucoup d’espoir. "Beethoven était très connu pour travailler et retravailler minutieusement ses oeuvres, mais c'est vrai que je suis très intéressé à l'idée de voir jusqu'où il est possible d'aller avec le technologie."

3 courtes et une brève. Le mouvement est encore aujourd’hui l’un des plus célèbres au monde. Un ordinateur aurait-il un jour le même génie  Des chercheurs allemands ont les ont lancé sur la 10ème symphonie et devraient rendre le résultat de cette bataille dans un peu plus de 3 mois.

Vos commentaires