En ce moment
 

Le musée de La Piscine à Roubaix (Nord) rouvre, agrandi, samedi

Le musée de La Piscine à Roubaix (Nord) rouvre, agrandi, samedi
La principale salle d'exposition du musée La Piscine de Roubaix, le 19 octobre 2018DENIS CHARLET

Le musée de La Piscine de Roubaix (Nord), qui accueille plus de 200.000 visiteurs chaque année, va rouvrir ses portes samedi après un agrandissement entamé en 2016 pour accueillir de nouvelles collections.

Après 18 mois de travaux et six mois de fermeture, le musée compte désormais de nouveaux espaces dédiés "à la céramique contemporaine, à l'histoire de Roubaix, aux sculptures contemporaines et au Groupe de Roubaix", nom donné à un groupe d'artistes qui a enrichi "la scène artistique roubaisienne après la Seconde Guerre mondiale", a expliqué Bruno Gaudichon, directeur et conservateur du musée.

La piscine de Roubaix a été inaugurée en 1932 et été fermée en 1985 pour des raisons de sécurité, avant de se transformer en musée en 2001. La collection permanente, dont une partie est exposée autour du bassin art déco reconfiguré, abrite notamment des oeuvres d'Albert Marquet, de Kees Van Dongen, de Raoul Dufy ou de François Morellet.

L'agrandissement représente un ajout de 2.300m2 : 1.600m2 nouvellement construits et 700m2 de bâtiments réhabilités.

Une peinture monumentale de la Grand-Place de Roubaix, de six mètres de haut et 13 mètres de large, exécutée par l'Atelier Jambon-Bailly accueille le visiteur dans ce nouvel espace situé dans l'axe du hall d'entrée du musée et réalisé par l'architecte Jean-Paul Philippon.

"C'est toute une affaire de travailler sur un projet préexistant. Mon principe est de m'imprégner de l'architecture qui me précède, de me mettre un peu à la place de ce qu'aurait fait l'architecte, et d'inventer moi-même mon projet", explique M. Philippon, déjà l'artisan de la mutation de la piscine en musée en 2001.

"Je ne cherche pas le contraste brutal, je cherche à nouer un dialogue et travailler sur un problème de syntaxe à partir d'une architecture existante", a-t-il ajouté. Ici, "nous avons fait un choix de sobriété pour l'architecture et la muséographie, nous n'avons pas multiplié les couleurs".

Du 20 octobre au 20 janvier, pour marquer cette réouverture, le musée de la Piscine met en avant trois artistes : Hervé Di Rosa, Alberto Giacometti ainsi que Pablo Picasso et sa sculpture "L'Homme au mouton".

Vos commentaires