Visite surprise de Patti Smith à l'exposition Verlaine à Mons: elle a aussi rencontré des détenus de la prison

Visite surprise de Patti Smith à l'exposition Verlaine à Mons: elle a aussi rencontré des détenus de la prison

Patti Smith a surpris tout le monde ce dimanche à Mons. L'artiste américaine était dans la capitale européenne de la Culture pour visiter l'exposition Verlaine au Musée des Beaux Arts (BAM) et rendre hommage au poète.


Patti Smith a également vécu une expérience en compagnie d'une vingtaine de détenus à la prison de Mons

Au-delà de sa visite de l'exposition consacrée au poète Paul Verlaine, qui avait été emprisonné à Mons après avoir tiré sur son ami Rimbaud, Patti Smith a également vécu une expérience en compagnie d'une vingtaine de détenus à la prison de Mons. Pour consacrer ce moment, l'artiste a laissé un poème de 98 vers sur un mur de la prison montoise. Patti Smith a ensuite donné une conférence devant une cinquantaine de visiteurs présents au BAM, avant de s'éclipser en concluant: "I'll be back"


Le parcours de Verlaine à Mons, sa dispute, malgré leur relation passionnelle, avec Arthur Rimbaud

L'exposition "Verlaine, Cellule 252" au Musée des Beaux Arts de Mons (BAM), proposée dans le cadre de Mons 2015, revient, via des documents exceptionnels, sur l'incarcération du poète Paul Verlaine à Mons, où il a rédigé les plus beaux de ses poèmes. L'exposition plonge le visiteur dans l'histoire de Paul Verlaine et de la Belgique. Elle propose de nombreux documents originaux et revient sur le parcours de Verlaine à Mons, sa dispute, malgré leur relation passionnelle, avec Arthur Rimbaud, qu'il avait accueilli chez lui en 1871, et sur les coups de revolver tirés sur ce dernier à Bruxelles en juillet 1873, qui furent à l'origine du procès judiciaire à l'encontre de Verlaine. Le poète fut incarcéré à la prison de Mons, où il avait été transféré de Bruxelles en octobre 1873. Il fut libéré en janvier 1875. Entre-temps, Verlaine écrivit à la prison de Mons les plus beaux de ses poèmes. Il publia "Romances sans paroles", un recueil marquant une rupture fondamentale dans son oeuvre poétique, où il ouvre la voie au vers libre. L'exposition "Verlaine, Cellule 252" est accessible du 17 octobre au 24 janvier 2016.

Vos commentaires