En ce moment
 
 

Yann Moix s'excuse pour ses dessins antisémites

Yann Moix s'excuse pour ses dessins antisémites
L'écrivain Yann Moix, auteur de dessins et de textes négationnistes, demande "pardon", en particulier à Bernard Henri-Lévy Eric Feferberg

L'écrivain Yann Moix, auteur de dessins et de textes négationnistes, demande "pardon", en particulier à Bernard Henri-Lévy dans "On n'est pas couché" sur France 2, rapporte Le Parisien, qui a assisté au tournage de l'émission qui sera diffusée samedi soir.

"La première chose, je demande pardon pour les dessins abjects, choquants? que j'ai commis à 20 ans", déclare Yann Moix. "Le jeune homme que j'étais, je lui cracherais dessus aujourd'hui", affirme encore l'écrivain et ancien chroniqueur d'"On n'est pas couché", cité par le journal.

"Je demande pardon à Bernard Henri-Lévy (aujourd'hui un de ses proches, NDLR) et à tous ceux que j'ai blessés du plus profond de mon être. Pardon pour ces bandes dessinées", dit-il.

Les dessins étaient parus dans un magazine artisanal en 89-90, quand l'écrivain avait 21 ans.

"Je n'avais pas les épaules assez larges pour me suicider physiquement alors je me suis suicidé moralement. J'ai un dégoût de moi-même, ce raté, cet être méprisé et méprisable. Je me vomissais", raconte-t-il dans "On n'est pas couchés".

"Mais j'ai essayé de m'arracher de ce trou noir, de ce cauchemar grâce à des gens lumineux comme BHL qui m'ont permis de me construire intellectuellement. J'ai essayé de me racheter toute ma vie, de combattre la xénophobie".

Dans Libération, Yann Moix avait aussi reconnu être l'auteur de textes négationnistes publiés à l'époque. "J'assume, j'endosse tout. Ce que j'ai fait à l'époque avec 3 ou 4 cons, on était des types complètement paumés", avait-il dit.

Vos commentaires