En ce moment
 
 

Test Oppo Find X3 Pro: sans doute le plus beau, assurément le seul à proposer un… microscope

Les tests de Mathieu: Oppo lance un smartphone à la ‘courbe impossible’ intégrant un… ‘microscope’
 
Les tests de Mathieu
 

Le fabricant chinois affûte ses armes pour continuer à conquérir le marché européen en 2021. Pour y arriver, il faut de bons smartphones avec de bons rapports qualité-prix, mais également des vitrines technologiques. C’est précisément ce qu’est le Find X3 Pro que j’ai essayé durant une semaine.

En 2021, la guerre est déclarée entre trois constructeurs chinois de smartphones, qui montent en gamme chaque année. Xiaomi, habitué à l’entrée de gamme, a sorti un Mi 11 intéressant. OnePlus présentera le 23 mars un 9 Pro qui marquera le début du partenariat avec Hasselblad (acteur historique de la photographie). Oppo, présent en Belgique depuis 1 an seulement, vient quant à lui de dévoiler la série Find X3, dont j’ai pu essayer durant une semaine la version Pro (il a également montré sa vision du smartphone enroulable que j’ai brièvement manipulé). La série Find existe depuis 10 ans chez Oppo, elle a amené la technologie VOOC (charge rapide de la batterie) dès 2014, et une caméra frontale rétractable pour un écran entièrement borderless avec le Find X en 2018. 

Nous avons évoqué le Find X3 Pro dans le podcast RTL TechTalk (retrouvez tous les épisodes ICI) :

Oppo, roi du design ? 

L’automne dernier, j’avais apprécié le Reno4 Pro d’Oppo, qui était le premier vrai lancement de la marque en Belgique, un pays où elle vient de s’installer (elle y a désormais des bureaux à Bruxelles, ce qui n’arrive plus si souvent, les entreprises internationales ayant l’habitude de diriger leurs activités Benelux depuis les Pays-Bas). 

C’est le design élégant et la finition mate texturée qui m’avaient plus, et j’ai retrouvé immédiatement cette sensation dans la série Find X3. Que ce soit la version Pro, Neo ou Lite, on retrouve une vision plus audacieuse mais toujours réussie du design d’un smartphone :

Pour la version Pro que j’ai essayée dans le détail (1.149€ tout de même, mais on parlera du prix plus tard), la finition mate de couleur bleue est d’une composition étonnante. S’il s’agit toujours de verre, celui-ci est tellement travaillé qu’il en devient doux, voire mou (on a presque l’impression qu’il est malléable). Une chose est sûre: il ne prendra pas les traces de doigts, et je suppose qu’il encaissera plus facilement les coups et les griffes qu’un vulgaire plastique brillant.

Le dos du smartphone est agrémentée d’un subterfuge étonnant pour camoufler la protubérance souvent disgracieuse du bloc d’appareils photos. Les ingénieurs se sont creusés la tête, m’a-t-on dit, pour parvenir à cette ‘courbe impossible’ (voir ci-dessus) inédite sur un smartphone. Personnellement, je trouve l’idée aussi originale qu’aboutie en termes de design, mais aussi d’ergonomie: la douceur du trait se ressent au toucher. Il faut 40 heures pour fignoler chaque dos de Find X 3 Pro, m’a-t-on dit, et 100 moules ont été nécessaires pour parvenir (c’est 5 fois plus que d’habitude). Cerise sur le gâteau: Oppo fournit, dans la boite, une coque en silicone de la même couleur et à la texture aussi douce. 

Avec la série Galaxy S21 de Samsung qui allège lui aussi le bloc d’optiques (voir mon test), l’Oppo Find X3 Pro offre certainement le meilleur design Android de ces dernières années. C’est très subjectif, mais selon moi, c’est tout simplement le plus beau.

Tout ce qu’on peut attendre d’un smartphone haut de gamme… 

Le design d’un smartphone ne peut pas justifier à lui seul la facture de 1.149€. A configuration égale, l’iPhone 12 Pro reste plus cher (1.379€), le Galaxy S21 Ultra aussi (1.299€). Cependant, Apple et Samsung jouissent d’une image de marque et d’un écosystème de produits et d’applications nettement plus riches qu’Oppo, pour l’instant du moins. 

A ce tarif, le Find X3 Pro n’a pas droit à l’erreur, et a forcément une des meilleures fiches techniques de l’année. Il y a le processeur le plus puissant, le Snapdragon 888 que l’on retrouve déjà chez Xiaomi et sans doute bientôt chez OnePlus. Ses huits coeurs sont épaulés par 12 GB de RAM et 256 GB de stockage interne, dans des versions rapides (LPDDR5 et UFS3.1). Forcément, mais dans 90% des usages on ne verra pas la différence avec un smartphone haut de gamme de 2020 voire 2019, le smartphone est d’une fluidité à toute épreuve, et il peut lancer/fermer toutes les applications sans l’ombre d’une saccade. 

Comme tout smartphone haut de gamme, il est certifié IP68 et peut donc résister à 30 minutes d’immersion sous 1 mètre d’eau, et à beaucoup de poussières. Il y a la charge filaire très rapide signée Oppo (SuperVOOC 2.0), la plus performante du moment avec celle de OnePlus (la technologie est identique entre ces deux entreprises appartenant au même groupe). Contrairement à Samsung et Apple, Oppo livre le chargeur rapide de 65W: en 10 minutes, vous passerez d’un appareil complètement plat à 40% d’autonomie. Puissant et suffisant pour tenir une journée, car j’ai souvent atteint deux jours et une nuit d’utilisation normale lors de mon test. Et en plus, la charge sans fil, pour tous ceux qui disposent d’un socle compatible (Oppo en offre un à ceux qui précommandent le Find X3 Pro, en plus d’un coque en kevlar et d’une paire d’écouteurs sans fil), est de 30W, ce qui est déjà très bien. 

Bien entendu, Oppo a soigné son écran. On est sur ce qui existe de mieux: un AMOLED (même technologie que les excellents écrans chez Samsung) de très haute définition (3.216 x 1.440 pixels, donc le format est 20,1:9), un taux de rafraîchissement très élevé (120 Hz) et une gestion des couleurs 10 bits (ça veut dire, en gros, qu’il y a 1 milliard de couleurs, et Oppo s’est assuré que de l’appareil photo jusqu’à l’écran, cette qualité perdurerait). Difficile de s’en rendre compte à l’oeil nu de la plus value de ce milliard de couleurs, mais j’ai comparé l’écran du Find X3 Pro à celui de plusieurs smartphones haut de gamme de 2020, et il est un petit cran au-dessus en termes de tonalité, de vivacité des couleurs, de profondeurs des noirs. En résumé, on en prend plein les yeux, et au niveau des oreilles également, Oppo a soigné l’acoustique avec deux haut-parleurs stéréo presqu’aussi bien équilibrés et puissants que ceux du Xiaomi Mi 11 (mais celui du haut, coincé entre l’écran et le chassis, est en léger retrait). Cela reste idéal pour mater des vidéos sans casque. 

Côté logiciel, la surcouche ColorOS dans sa version 11.2, basée bien entendu sur Android 11, est assez discrète mais originale et rafraîchissante. Pas de logiciels inutiles préinstallés, quelques applications maisons pratiques et bien faites (calculatrice, horloge, galerie, etc), et quelques outils originaux comme O Relax (pour se détendre en musique ou en mini jeu) ou le Gestionnaire du téléphone (protection des paiements, gestion des autorisations, diagnostic poussé). Il est possible de personnaliser en profondeur l’apparence du smartphone, des icônes, de l’écran ‘always on’, des raccourcis via le capteur d’empreinte digitale, etc. Contrairement à Apple, Samsung, Huawei ou Xiaomi, pas besoin d’un compte Oppo qui vous demande toutes les semaines de vous abonner au cloud payant pour sauvegarder les données. A vous de vous débrouiller, notamment avec les outils de Google (comme Google Photos ou Drive). Notez tout de même que Oppo vous propose de créer un identifiant HeyTap dont l’intérêt est pour l’instant inexistant :


 

Où est le super zoom ?

Passons à un point essentiel pour tout smartphone, et encore plus pour ceux qui osent dépasser la barre des 1.000 euros: la partie photo. 

Contrairement à ce que proposent Samsung (sur le S21 Ultra) et Huawei (sur ses smartphones devenus invendables actuellement), Oppo n’a pas choisi l’option ‘super zoom’ (avec lentilles agencées comme un périscope) sur son Find X3 Pro, se contentant d’un simple capteur ‘tele’ de 13 MP (le plus petit sur la photo ci-dessous). C’est un choix, et c’est discutable. Selon les utilisateurs, le fait de pouvoir zoomer à du 10x en hybride (sans quasiment perdre de qualité), c’est essentiel ou accessoire. Oppo s’arrête à du 5x sans perte de qualité. Au-delà, on peut aller jusque 20x mais ça devient de la bouillie de pixels (tout comme le monde 100x du Galaxy S21 Ultra, ceci dit). 

Pas de super zoom, donc, mais le bloc d’optiques à l’arrière comprend deux capteurs identiques de marque Sony (les mêmes IMX 766, stars de 2021 que l’on retrouvera bientôt sur le OnePlus 9) et de 50 MP. Ne vous attendez pas à une révolution de la photographie (il n’y en a plus vraiment côté smartphone), mais ces capteurs sont tous les deux excellents, tant pour les prises de vue normales que pour celles en “grand angle”, c’est-à-dire permettant de mettre plus de scène dans l’image sans devoir reculer (ce qui arrive bien plus souvent qu’on ne pense). J’ai comparé avec d’autres smartphones haut-de-gamme du moment, et effectivement, les clichés ‘grand angle’ sont de bien meilleure qualité chez Oppo, surtout qu’il y a un travail permettant de limiter la distorsion de l’image sur les côtés, c’est-à-dire l’effet fisheye (oeil de poisson, ou ‘arrondi’). 

A voir, donc, si vous êtes davantage passionné par le zoom ou par le grand-angle...

Le premier smartphone microscopique

Petite fantaisie de la part d’Oppo: un troisième capteur dédié à la photographie… microscopique. Oui, c’est une première, ça n’existait pas et ça permet de se démarquer, mais c’est très particulier comme option. 

Il faut se mettre contre (entre 1 et 3 mm) quelque chose, puis regarder l’écran et bouger légèrement le smartphone jusqu’à ce qu’il parvienne à faire la mise au point plus ou moins nette. J’ai essayé avec un kiwi ou un portefeuille en simili cuir et effectivement, ça fonctionne:


 
 

Pour avoir de la lumière dans ces conditions, Oppo a prévu une led de faible intensité dans le cerclage de l’optique dédiée à la microscopie. Amusante et impressionnante sur un smartphone, cette microlens a un intérêt assez limité au jour le jour, avouons-le. 

Conclusion

Plus que jamais, Oppo a de grandes ambitions en Europe, un marché où ses ventes de smartphones ont affiché une croissance de 200% par rapport à l’année précédente, malgré le contexte très délicat de l’épidémie de coronavirus. 

Conquérir un continent où Samsung et Apple sont dominant nécessite plusieurs stratégies, l’une d’elles étant de montrer l’étendue de son talent de fabricant des appareils aussi spectaculaires que le Find X3 Pro que j’ai essayé. 

Son design est le plus audacieux et réussi de ces dernières années. Personnellement, je suis séduit. A l’intérieur, Oppo a mis tout ce qui se fait de mieux au niveau des performances, et la partie photo, qui mise sur la polyvalence (normale / grand angle), ajoute une option ‘microscope’ inédite. 

Bien entendu, à 1.149€, le Find X3 Pro est en concurrence presque directe avec l’iPhone 12 Pro et le Galaxy S21 Ultra de Samsung, deux appareils exceptionnels qui n’ont pas besoin de faire leurs preuves et qui jouissent d’un écosystème matériel et logiciel nettement plus riche. La tâche s’annonce difficile pour Oppo, mais ce flagship est davantage là pour agir comme une locomotive et vous convaincre de craquer pour les autres modèles de la marque. A savoir: les Reno4 dont je vous ai déjà parlés, mais surtout les X3 Neo et Lite annoncés en même temps que le Pro. Le premier est assez similaire au Pro (avec un design, un écran, un processeur et un appareil photo plus raisonnables) mais ne coûte que 799€. Notez que toutes ces nouveautés, si vous les précommandez, viennent chacune avec un, deux ou trois cadeaux (montre, chargeur sans fil, écouteurs, etc) de grande valeur (jusqu’à 480€ !). 

Prix et disponibilité

Find X3 Pro 5G: disponible en couleur Gloss Black et Blue à partir du 15 mars pour 1.149 euros. Lors de l’achat d’un Find X3 Pro jusqu’au 18 avril inclus, vous recevrez en cadeau une OPPO Watch 46 mm (d’une valeur de 349 €), un Wireless Charger 45 W (d’une valeur de 79 €) et une coque de protection en Kevlar (d’une valeur de 49 €).

Find X3 Neo 5G : disponible en couleur Starlight Black et Galactic Silver à partir du 15 mars pour 799 euros. A l’achat d’un Find X3 Neo jusqu’au 18 avril inclus, vous recevrez en cadeau une OPPO Watch 41 mm (d’une valeur de 249 €) et un OPPO Enco W51 (d’une valeur de 119 €).

Find X3 Lite 5G : disponible en couleur Astral Blue et Starry Black à partir du 15 mars pour 449 euros. Lors de l’achat d’un Find X3 Lite jusqu’au 18 avril inclus, vous recevrez un OPPO Enco X (d’une valeur de 179 €) en cadeau.

 
 
 
 
 
 
 
 
 


 

 




 

Vos commentaires