En ce moment
 

Paris, New York, Tokyo et d'autres villes promettent de réduire leurs déchets

(Belga) Vingt-trois villes et régions, représentant 150 millions d'habitants à travers le monde, se sont engagées mardi à réduire leur volume de déchets incinérés ou mis en décharge, une autre source d'émissions de gaz à effet de serre.

Cinq villes européennes, huit villes américaines, ainsi que la Catalogne, Tokyo, Dubaï, Toronto, Vancouver, Montréal, Sydney ou encore Tel Aviv, ont signé une déclaration commune visant à réduire de 50% d'ici 2030 le volume de déchets mis en décharge et incinérés, et d'augmenter de 70% le taux de récupération (compostage ou recyclage) par rapport à 2015, tout en réduisant de 15% le volume de déchets produits par habitant. De quoi économiser chaque année, selon les calculs de la coalition C40, 87 millions de tonnes de déchets, qui autrement produiraient des gaz à effet de serre. Les déchets brûlés produisent du CO2 et ceux mis en décharge du méthane. On estime à environ deux milliards de tonnes la production annuelle de déchets municipaux actuellement. Washington, Philadelphie, Portland et San Francisco sont les grandes villes signataires de la déclaration. (Belga)

Vos commentaires