Brésil: soupçonnés de corruption, les proches de Temer remis en liberté

Brésil: soupçonnés de corruption, les proches de Temer remis en liberté

(Belga) La Cour suprême brésilienne a ordonné samedi la remise en liberté de plusieurs proches du président brésilien Michel Temer, deux jours après leur interpellation dans le cadre d'une enquête sur de présumées irrégularités dans le secteur portuaire.

"Il n'y a plus de base légale" pour maintenir ces personnes en détention, a estimé le juge Luis Roberto Barroso, chargé du dossier lié à l'enquête visant à établir si un décret pris en mai 2017 par M. Temer avait pour but de favoriser des entreprises du secteur portuaire. La défense du président argumente que le décret en question n'a fait que valider des concessions proposées en 1993 et attribuées dans le cadre d'enchères publiques. Vendredi, le chef de l'Etat avait estimé, dans un communiqué rendu public par les services de la présidence, que cette enquête judiciaire visait à l'empêcher d'être candidat à sa succession en octobre prochain. La justice use de "méthodes totalitaires" pour "détruire la réputation du président Michel Temer", avait ajouté la présidence. Dix personnes avaient été interpellées et placées en détention provisoire jeudi matin dans le cadre de cette enquête, dont au moins quatre proches de M. Temer. (Belga)

Vos commentaires