En ce moment
 
 

Les prix des panneaux solaires "divisé par 10", les entreprises publiques investissent dans l’énergie verte

 
 

Bpost vient d'installer 17.000 m² de panneaux solaires sur le toit des centres de tri de Fleurus et d'Awans. Des panneaux qui devraient alimenter ces 2 installations en énergie. D'autres entreprises publiques ont déjà fait ce choix d'investir dans l'énergie verte. Reportage de Thibault Balthazar et Gaetan Zanchetta.

Sur le toit du centre de tri de Charleroi, 3800 panneaux solaires placés en ligne, ce qui représente une surface de 10.000 m2 d’énergie verte. Grâce à cet outil écologique Bpost espère obtenir une économie d’électricité de 20% pour faire fonctionner les machines du centre de tri situé en dessous, soit l’équivalent de l’énergie de 500 ménages.

Comme BPost, la commune de Farciennes opte pour l’énergie verte. 390 panneaux photovoltaïques qui permettent une diminution de 50% de l’énergie utilisée par la maison communale, sa salle de fête et son école.

"C’est bon pour les finances publiques parce que ça nous permet d’économiser sur la facture annuelle et c’est bon aussi pour l’environnement", déclare Hugues Bayet, bourgmestre de Farcienne. "On a décidé ici à Farciennes de se lancer clairement à l’horizon 2020 et la COP 21. Et donc, on essaye de diminuer l’empreinte écologique des services publiques, ça me semble essentiel à l’heure actuelle", poursuit-il.


"Le prix a été divisé par 10 depuis les premiers projets"

Pour attirer les investisseurs, la technologie solaire évolue sans cesse et son coût est de plus en plus bas. 

"Il y a une demande. Maintenant le challenge c’est toujours d’avoir une évolution du prix de cette technologie pour qu’elle rencontre des critères de rentabilité", explique Philippe Van Troeye, administrateur délégué d’Engie Benelux. "C’est le cas du solaire dont le prix a été divisé par 10 depuis les premiers projets", précise-t-il.

Au centre de tri de Charleroi, on estime à 400 tonnes, la masse d’émissions de CO2 évitée par an grâce à cette nouvelle installation.




 

Vos commentaires