En ce moment
 
 

Près de 1.800 substances chimiques enregistrées en Belgique

Près de 1.800 substances chimiques enregistrées en Belgique
 
 

(Belga) Dix ans après l'entrée en vigueur de REACH, le règlement européen définissant les obligations à respecter pour les substances chimiques, 1.794 substances ont été enregistrées dans notre pays. La Belgique est le sixième pays de l'UE à avoir enregistré le plus de substances chimiques, révèle jeudi la fédération des entreprises de l'industrie technologique Agoria.

D'après une enquête menée par Agoria, 80% des entreprises technologiques estiment que REACH a contribué à un meilleur environnement. "Par contre, ce règlement aurait à peine, voire pas du tout, conduit au remplacement de substances très dangereuses. Seules 12% des entreprises interrogées déclarent avoir conçu de nouveaux produits à partir d'autres substances plus sûres." Selon Agoria, l'interprétation plus sévère de cette obligation, faite en 2015 par la Cour européenne, ne fera qu'alourdir la charge administrative pesant sur les entreprises. "Cela devient trop complexe", estime Marc Lambotte, CEO d'Agoria. "Certains produits se composent de milliers de pièces contenant diverses substances. Toutes ces analyses augmentent surtout la paperasserie, sans valeur ajoutée pour l'environnement, le consommateur ou l'entreprise." "Les coûts et charges administratives augmentent pour les entreprises concernées", ajoute M. Lambotte. "Pour la grande majorité de nos entreprises (78%), cela coûte de 50.000 à 100.000 euros. Pour 17% d'entre elles, la facture avoisine le demi-million d'euros, et elle serait même plus élevée pour 5% de nos entreprises. La procédure d'autorisation aura aussi des répercussions négatives sur le secteur belge du recyclage, estime également la fédération. (Belga)




 

Vos commentaires