En ce moment
 
 

Wall Street dans le vert, encouragée par le commerce et les résultats trimestriels

Wall Street dans le vert, encouragée par le commerce et les résultats trimestriels
La Bourse new-yorkaise a terminé en hausse lundi, encouragée par des commentaires sur les pourparlers commerciaux sino-américains et la saison des résultats d'entreprisesJohannes EISELE

A découvrir

La Bourse new-yorkaise a terminé en hausse lundi, encouragée par des commentaires sur les pourparlers commerciaux sino-américains et la saison des résultats d'entreprises.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a progressé de 0,21%, à 26.827,64 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,91%, à 8.162,99 points.

L'indice élargi S&P 500 a pris 0,69%, à 3.006,72 points, proche de son record atteint fin juillet.

Le représentant américain au Commerce a confirmé lundi que l'accord partiel avec la Chine serait prêt pour être signé le mois prochain au Chili en marge d'un sommet de l'Association des pays riverains du Pacifique (APEC).

Robert Lighthizer a toutefois affirmé que "des questions restent à régler."

Donald Trump a renchéri en affirmant de nouveau qu'"un accord complet sur la +phase 1+" pourrait être signé au Chili.

Le principal négociateur chinois, Liu He, avait lui indiqué samedi que Pékin et Washington avaient réalisé un "progrès substantiel".

"L'optimisme est de mise sur le front commercial", souligne Adam Sarhan de 50 Park Investment.

Le marché se montrait également confiant dans les résultats trimestriels des groupes cotés à Wall Street, alors que 15% des entreprises du S&P 500 se sont déjà livrées à cet exercice.

Le groupe de services pétroliers américain Halliburton, qui a fait état lundi d'un bénéfice en net recul au troisième trimestre, a annoncé vouloir réduire ses coûts. Son titre a grimpé de 6,40%.

Parmi les grands noms de la cote, McDonald's publiera son bilan trimestriel mardi, Caterpillar, Boeing et Microsoft mercredi et Amazon jeudi.

- Record pour Apple -

Par ailleurs, l'action d'Apple a progressé de 1,73% lundi, atteignant un nouveau record à 240,51 dollars. La firme à la pomme a progressé de 11% depuis la présentation de son dernier modèle d'iPhone mi-septembre.

Boeing, sous pression après un nouveau rebondissement dans la crise du 737 MAX, a poursuivi sa dégringolade entamée vendredi en perdant 3,76% lundi.

L'avionneur fait face à un nouveau scandale: la divulgation de messages entre deux anciens employés faisant état de dysfonctionnements un an avant la certification de cet avion.

Les échanges entre ces deux pilotes suggèrent des anomalies dans le système automatique censé empêcher l'avion de partir en piqué et mis en cause dans deux crashs mortels ayant fait 346 morts.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine progressait nettement à 1,800% vers 20H50 GMT, contre 1,754% à la dernière clôture.

Parmi les autres valeurs, Facebook a gagné 2,10%. Le géant californien a affirmé lundi avoir bloqué quatre campagnes d'influence, menées par des groupes qui se faisaient passer pour des utilisateurs sur ses plateformes et étaient soutenues par l'Iran et la Russie.

Le parfumeur américain Coty a lui bondi de 13,44% après avoir annoncé réfléchir à la cession de sa filiale de produits de beauté pour les professionnels et de ses activités au Brésil pour réduire ses dettes et choyer ses actionnaires.

  1. Nasdaq

Vos commentaires