Allemagne: en plein marasme, le SPD vote sur l'alliance avec Merkel

Allemagne: en plein marasme, le SPD vote sur l'alliance avec Merkel

(Belga) Le parti social-démocrate allemand a commencé mardi à consulter sa base sur le projet d'alliance avec Angela Merkel, alors qu'il traverse une crise sans précédent: il est désormais dépassé dans les sondages par l'extrême droite.

Les quelque 464.000 adhérents du plus vieux parti allemand doivent voter par courrier ou par internet pour décider si, oui ou non, ils donnent leur feu vert pour gouverner à nouveau avec les conservateurs de la chancelière après l'accord de coalition signé entre les deux camps. Le résultat, qui sera connu le 4 mars, est crucial pour l'avenir de Mme Merkel, sortie victorieuse mais affaiblie des législatives du 24 septembre 2017 du fait d'un score décevant pour son parti démocrate-chrétien. Un "non" serait synonyme d'instabilité pour la première économie européenne et de nouvelles élections appelées, au vu des sondages, à profiter surtout au parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD). Le résultat du vote des adhérents du parti social-démocrate est loin d'être acquis. La direction du mouvement a obtenu d'importantes concessions des conservateurs pour prix d'une alliance, à commencer par le ministère des Finances. Mais la base est très divisée sur l'idée même de continuer à gouverner avec Mme Merkel. Beaucoup jugent que le parti a perdu ses racines de gauche au fil des alliances (2005-1999, 2013-2017) avec la dirigeante conservatrice et qu'il n'offre plus d'alternative réelle aux électeurs. Le mouvement de Jeunesse du SPD a pris les rênes de la contestation et réclame un virage à gauche sur le modèle des Travaillistes britanniques pour ressourcer le parti, affaibli aux législatives par son pire score d'après-guerre (20,5%). (Belga)

Vos commentaires