En ce moment
 

Attentat déjoué aux Pays-Bas: les prévenus voulaient seulement "jouer avec une kalachnikov", selon un avocat

Attentat déjoué aux Pays-Bas: les prévenus voulaient seulement

Les Pays-Bas ont "sans nul doute" évité un vaste attentat grâce à l'arrestation de sept individus en septembre dernier, a déclaré le procureur jeudi à l'ouverture de leur procès à Rotterdam. Mais le pays "n'a pas couru de danger réel" car les services de renseignement avaient infiltré le groupe, a-t-il ajouté.

Les six prévenus, des hommes de 21 à 35 ans, sont suspectés d'avoir préparé un attentat aux Pays-Bas et de participer aux activités d'un groupe terroriste. Un septième homme qui avait été arrêté a depuis été libéré et n'a pas été cité à comparaître.

D'après le ministère public, les prévenus projetaient une attaque avec des kalachnikovs au cours d'un événement. Ils voulaient aussi faire exploser une voiture piégée à un autre endroit. On ne sait pas clairement quel événement ils avaient en tête. Ils voulaient seulement "jouer avec une kalachnikov" mais pas commettre d'attentat, a plaidé l'avocat de Hardi N. et Morat M.

Les suspects ont été provoqués par l'agent infiltré, a-t-il également soutenu. "Le ministère public a créé un groupe et suscité la crainte d'une attaque. Mais sans le ministère public il n'y aurait pas eu de groupe."

Les prévenus sont originaires d'Arnhem, Rotterdam et de villages proches de ces villes. Trois d'entre eux ont comparu jeudi à Rotterdam, tandis que les autres ont choisi de faire défaut.

Vos commentaires