En ce moment
 
 

Hongrie: un nouveau média pro-Orban se lance sur la scène internationale

Hongrie: un nouveau média pro-Orban se lance sur la scène internationale

(Belga) Un média en ligne anglophone récemment créé à Londres par des proches du Premier ministre hongrois Viktor Orban affiche l'ambition, à six semaines des européennes, d'être "une nouvelle agence de presse internationale" relayant "le point de vue" des pays d'Europe centrale.

Les premières publications, pour la plupart payantes, sur le site internet de l'agence "V4 News Agency" (V4NA) remontent au mois dernier tandis que le compte Twitter correspondant est actif depuis lundi. Dans un communiqué mis en ligne mardi, les animateurs du site écrivent vouloir fournir "un point de vue conservateur, de droite, sur des informations clés de la politique, de l'économie et de tout domaine d'importance pour nos vies en Europe et dans le monde". Sur une autre page du site, ce média dit vouloir couvrir l'actualité "du point de vue des V4", les quatre pays de l'alliance régionale du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie). Parmi ceux-ci, la Hongrie et la Pologne, gouvernées par des majorités de droite nationaliste, sont ouvertement critiques des politiques de l'UE dont elles sont membres. Selon le registre britannique des sociétés, l'agence V4NA est gérée par des personnalités hongroises du secteur de la presse et de la communication proches de Viktor Orban. Au pouvoir depuis 2010 et régulièrement épinglé pour ses penchants autoritaires et xénophobes, le Premier ministre hongrois a reçu de nombreuses mises en garde de l'UE et d'organisations internationales pour les atteintes au pluralisme des médias et à la liberté de la presse dans son pays. A la création officielle de l'agence V4NA, en décembre 2018, son propriétaire était Kristof Szalay-Bobrovniczky, d'après le registre des sociétés. C'est le nom de l'ambassadeur de Hongrie au Royaume-Uni. En mars, ce dernier est devenu minoritaire dans la société. Celle-ci est désormais la propriété commune de deux groupes de presse gérés par des proches de Viktor Orban, New Wave Media Group et Danube Business Holding. Le site comprend plusieurs rubriques allant de la politique à la mode. Un certain nombre de contenus relaient des déclarations du gouvernement hongrois. Beaucoup d'articles traitent de l'immigration avec des titres sensationnalistes comme "un migrant avait tué un Italien parce qu'il semblait trop joyeux" ou "un migrant tue une femme après sa conversion au christianisme". Les contenus sont disponibles en anglais et en hongrois. Le média dit employer une équipe de 50 journalistes dont plusieurs correspondants en Europe. (Belga)

Vos commentaires