En ce moment
 

La Slovaquie ne ratifiera pas la Convention d'Istanbul, annonce son Premier ministre

(Belga) Le Premier ministre slovaque Robert Fico a annoncé jeudi que son pays ne ratifierait la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre les violences à l'égard des femmes et la violence domestique, incompatible, selon lui, avec la définition du mariage inscrite dans la Constitution.

"Aussi longtemps que je serai Premier ministre et qu'il y aura le moindre doute sur l'interprétation de la Convention d'Istanbul, et à moins que les dispositions de la Convention ne soient pleinement conformes à la définition du mariage comme d'une union entre un homme et une femme, je n'accepterai jamais la ratification", a-t-il déclaré à la presse. Le Parlement slovaque avait adopté le 4 juin 2014 un amendement à la Constitution qui définit le mariage comme "union exclusive entre un homme et une femme". "La convention parle de stéréotypes et d'égalité entre les sexes dans le sens de l'élimination des rôles dits traditionnels de l'homme et de la femme dans la famille. Cela soulève des doutes. Nous ne pouvons pas ratifier quelque chose au niveau international qui est contraire à la Constitution de la République slovaque", a-t-il dit. M. Fico a par ailleurs déclaré qu'il s'engageait à adopter "tout ce qui est utile dans la Convention d'Istanbul" et qui ne figure pas encore dans la législation nationale slovaque. "Nous adopterons toutes les réglementations légales nécessaires pour que notre législation soit au niveau européen en matière de la protection des femmes contre la violence", a-t-il ajouté. La Convention d'Istanbul a été ratifiée jusqu'à présent par 28 pays du Conseil de l'Europe, dont 17 membres de l'Union européenne. (Belga)

Vos commentaires