En ce moment
 
 

Miracle: des siamoises séparées avec succès (vidéo)

Rital et Ritag sont nées siamoises, liées par leur crâne. Après quatre opérations chirurgicales, elles ont survécu à leur séparation physique. Un véritable miracle. Les conséquences réelles de ces opérations ne seront connues que dans quelques années.

Des médecins ont réalisé une prouesse médicale en Grande-Bretagne. Ils sont parvenus à séparer physiquement deux sœurs siamoises nées au Soudan, à Karthoum. Attachées à la tête, Rital et Ritag Gaboura, ont subi au total quatre interventions chirurgicales, échelonnées sur plusieurs mois. Lorsque leurs parents, tous les deux docteurs, les ont apportées sur le sol anglais, le temps pressait. Le cœur de Ritag était déjà défaillant. Les jumeaux siamois qui survivent avec ce genre de malformation sont très rares. La plupart du temps, ils sont mort-nés ou ne survivent pas plus de 24 heures.

Grâce à une oeuvre caritative

Rital et Ritag ont pu être sauvées grâce à l’intervention d’une organisation caritative anglaise, Facing the World, qui a organisé et payé leurs opérations. "Nous nous réjouissons de pouvoir rentrer à la maison avec deux filles séparées et en bonne santé", a déclaré la mère des fillettes qui a remercié les médecins et l’organisation caritative. "Nous sommes très chanceux que nos filles aient été en mesure d'avoir la chirurgie dont elles avaient besoin", a-t-elle ajouté. 

Opération très délicate

La dernière intervention chirurgicale était particulièrement risquée, étant donné que Rital et Ritag partageaient de nombreux vaisseaux sanguins. Toute baisse significative de la pression sanguine pendant l’opération aurait pu causer des dommages importants au cerveau.

Aujourd’hui, les deux filles âgées de 11 mois se portent bien. Cependant, il faudra des années avant que leurs parents et les médecins sachent si elles vont souffrir de problèmes à long terme. 

Vos commentaires